Le mot vis dans une phrase | Phrase avec le mot vis

1- Je n’ai pas d’opinions, moi, répondit-il, je vis seul, je ne vois persone ; que m’importent toutes ces choses.

2- Sans doute il a besoin de mes services, et je vis de mon état.

3- Pourquoi viendrait-il ? Je ne suis qu’une pauvre fille qui vis de ses bienfaits.

4- Je ne travaille pas pour l’argent : je vis entièrement pour mon art.

5- Je vis que mes questions, en faisant croire à mes soupçons l’avaient désagréablement surprise.

6- Je vis à la pendule du salon qu’il était cinq heures et demie.

7- Quand il me montra à nouveau son visage je vis une face hâve, creusée, vieillie mais grimaçante de froide ironie.

8- Votre père, que je vis récemment à Girgenti, m’affirma que vous étiez possesseur de ce manuscrit.

9- Je vis la salle se garnir peu à peu de figures à moi conues.

10- Mes regards allaient de la statuette à la fillette et je vis celle-ci rougir, mais franchement, largement, à flot.

11- En tournant la tête, je vis que l’ombre avait gagné la place où j’étais.

12- Je les vis passer deux par deux, les petites en tête, avec des mines sérieuses.

13- Je vis passer dans un couloir sa femme de chambre, qui portait sur son bras des draps parfumés de lavande.

14- La maison n’est pas grande, mais j’y vis à l’aise.

15- Tout à coup, à travers la rêverie profonde où j’étais tombé, je vis la ronde hurlante s’arrêter et se taire.

16- Cependant, une de mes filles, miss Ana, était couchée, demi-nue, et je vis sur son épaule des tatouages sacrilèges.

17- Tout à coup elle releva la tête et je vis son visage baigné de larmes.

18- Et, en effet, je vis ma femme à côté du vieux commodore.

19- Ce brusque changement aurait ouvert les yeux de tout autre : je ne vis pas que j’étais amoureux de Marthe.

20- Au contraire, j’y vis la preuve que mon amour était mort, et qu’une belle amitié le remplacerait.

21- Je me vis responsable d’une mort, oubliant que je l’avais souhaitée.

22- Je vis combien son désir de suicide était superficiel, à l’espoir qui débordait de ses lettres, en réponse aux nôtres.

23- Je dus avoir une expression bien bestiale, car je la vis peureuse, cherchant des yeux le signal d’alarme.

24- Je vis dans un éclair l’expression de mépris que prendrait ce visage quand on lui parlerait de cette scène.

25- Je vis que le son de ma voix lui infligeait un léger tressaillement.

26- Ce fut au point que je vis approcher l’instant du retour au château avec un soulagement.

27- Je vis au premier regard que la lutte serait dure.

28- J’étais dans le bureau de la direction quand je vis entrer tout à coup Mercier l’administrateur.

29- Et puis, je ne vis bientôt plus que ses yeux et enfin il disparut dans la nuit du lac.

30- Un jour, je vis venir à moi, sur ses genoux, le monstre.

31- Je les vis venir de loin, cependant que le vacarme du cortège se rapprochait de plus en plus.

32- Et de nouveau je vis dans mon esprit la mine ironique et triomphant d’Aaron WassertruM

33- Alors je vis tout à coup l’air effaré de Zwakh et j’entendis ses paroles :

34- En débouchant dans la rue, je vis Prokop se pencher pour chercher la marionette.

35- Je vis qu’il pouvait à peine se tenir debout.

36- Puis je vis : un escalier raide et étroit, qui s’enfonçait dans l’épaisseur des ténèbres.

37- Non, non ; ce ne serait pas, pas… Je vis ses mains devenir nerveuses, et l’interrompis très vite :

38- Je vis comme dans un sommeil bienheureux.

39- Elle dit cela très cordialement, très sincèrement, mais je vis que la lumière s’était éteinte dans ses yeux.

40- Un rire henissant éclata et je vis le pied-bot exécuter une gigue avec la pantoufle de feutre sous le bureau.

41- Je vis à la rigidité des muscles de ses joues qu’il était profondément endormi.

42- Lorsque je relevai les yeux, au bout d’un long moment, je vis qu’il était en train de découper une silhouette.

43- J’allai prendre nos affaires, j’attendis Georgette et je vis Pauline Delos disparaître dans la nuit avec quatre compagnons.

44- Je me tournai à moitié et je vis partir la première voix, et puis je vis l’autre femme.

45- Gil arriva, rayonant, et je vis qu’il était en forme.

46- Je remontai dans ma voiture et démarrai, et je les vis entrer tous les deux par la porte éclairée.

47- Nous étions entrés dans l’immeuble et je vis qu’elle portait une petite valise.

48- Et puis je la vis étendue sur le parquet, calme, maintenant, un peu crispée.

49- Je vis des taches sur mes mains et sur le devant de ma chemise.

50- Et après un long, long moment, il parla, et je vis bien qu’au fond, il n’était pas fou.

51- Je vis dans ses yeux qu’il n’y avait pas l’ombre d’un doute.

52- Il vint vers moi et je vis que ses yeux se posaient sur moi mais voyaient autre chose.

53- Lorsqu’il descendit déjeuner, je vis clairement ce que je n’avais fait que deviner sans le savoir.

54- Je vis de nouveau son sourire glacial, cette fois au-dessous de zéro.

55- Mais je vis que ce n’était pas un sourire.

56- Je regardai par la vitre et vis le gros titre d’un journal du soir à l’étalage d’un marchand :

57- Elle était entre ouverte et je vis aussitôt qu’il se passait quelque chose d’insolite.

58- Il jeta son chapeau par terre et je vis qu’il avait les cheveux complètement ras comme un paysan.

59- Jamais je ne vis tant de grâce s’unir à tant de gravité.

60- Peu à peu, entre les sapins, je vis disparaître sa silhouette grise… J’appelai Jasmin et nous allâmes reprendre notre faction.

61- Dans l’ombre je vis qu’elle avait levé les yeux sur moi.

62- Je vis tout cela en trois secondes ; mon salut et mon coup de chapeau arrêtèrent à peine leur attention.

63- Mais, cent pas avant de l’atteindre, je la vis se lever avec les enfants et se diriger vers l’hôtel.

64- Je la vis disparaissant par la porte-fenêtre.

65- De là, je vis madame de Mortsauf en robe blanche au bord de la terrasse.

66- Comme je le vis depuis, la sœur et le frère se fuyaient.

67- Vous pouvez maintenant comprendre quelle fut mon émotion, lorsqu’en me retournant je vis Madeleine sur la terrasse.

68- En conséquence, je vis et je veux vivre.

69- Il faisait un beau clair de lune et je vis bien qu’on n’avait pas touché à la fenêtre.

70- Chose extraordinaire, je vis au premier coup d’œil qu’ils étaient les meilleurs amis du monde.

71- Je vis tout de suite que l’auberge du « Donjon » avait bien ses deux siècles et même peut-être davantage.

72- Je ne vis passer sur cette lueur aucune ombre.

73- Quand je relevai les yeux sur Robert Darzac, je vis un visage décomposé, un front en sueur, des yeux d’effroi.

74- Aussitôt je vis apparaître, au delà de la porte, et refermant la porte, un homme.

75- Je vis tout de suite à sa physionomie que, pendant que je dormais, il n’avait point perdu son temps.

76- Le juge n’avait pas plutôt prononcé ces mots que je vis Rouletabille faire un mouvement brusque vers M Darzac.

77- Du moins je crus qu’il quitta la gare, car je ne le vis plus.

78- Je vis qu’elle s’accrochait à lui comme un naufragé s’agrippe à la main qui peut seule le sauver de l’abîme.

79- Je vis aussi, sur la margelle, un seau attaché à une corde.

80- C’est alors que je vis un homme qui frappait la mer.

81- Quelques instants plus tard, je vis arriver Mrs.

82- Caché dans le corridor, je le vis s’arrêter au premier palier, et pousser une porte.

83- Et puis je ne vis plus rien ; il était rentré dans l’ombre et peut-être dans la chambre.

84- Elle n’eut point plutôt disparu sous la poterne que je vis Rouletabille et M Darzac entrer dans le salon.

85- Je ne m’étais pas trompé et je vis apparaître dans la cour le sinistre cortège.

Laisser un commentaire