Le mot tout dans une phrase | Phrase avec le mot tout

1- Là, tout l’indiquait, avait eu lieu la lutte suprême.

2- Avec tout cela, murmurait M Courtois, pas de traces du comte !…

3- Si ses amis lui reprochent, même en plaisantant, d’envoyer promener les malades dans l’après-midi, il se fâche tout rouge.

4- Berthe était de ces femmes qui naissent tout exprès, ce semble, pour épouser les millionaires.

5- Elle sut rester simple, avenante, modeste, tout en prenant le ton de la plus haute société.

6- Peuh ! tout Corbeil a jasé de cela, dans le temps.

7- Le bonheur semblait s’être fixé à tout jamais sous les ombrages délicieux du Valfeuillu.

8- Ce serait donc le vin qui nous l’aurait livré, murmura le juge d’instruction, et ainsi tout s’expliquerait.

9- Il était si soûl, qu’ayant tout oublié, il croyait qu’on voulait lui faire une farce.

10- Par tout ce qu’il y a de plus saint au monde, répondit-il, je suis inocent.

11- Sauvresy accusait des souffrances tout à fait étranges et bizarres.

12- Qu’est-ce qu’un médecin ? C’est un homme grave tout de noir habillé et cravaté de blanc.

13- M Lecoq gobait un carré de pâte ou adressait au portrait un regard qui était tout un poème.

14- Eh ! eh ! répondit M Lecoq, tout le monde un peu.

15- La police c’est bête comme tout est mal vue.

16- J’arrive, et tout le monde, en me voyant, se dit : « Voilà un bonhomme bien curieux, mais pas méchant.

17- M Lecoq s’engagea le premier dans l’escalier, et tout d’abord les taches de sang lui sautèrent aux yeux.

18- Il se trompait, car M Lecoq, tout en montant, continuait :

19- Les malheureux ! On ne salit pas tout ainsi dans une maison, ou du moins on essuie.

20- Évidemment il disait à la chère défunte ce qu’il n’osait dire tout haut.

21- Ce n’est pas une raison parce qu’on tue les gens afin de les voler, de tout casser chez eux.

22- C’est humide, très humide, tout le thé n’était pas bu, il s’en faut, quand on a cassé la porcelaine.

23- Il ramena doucement les couvertures et le drap du dessus au milieu du lit, tout en poursuivant :

24- Et, continua le docteur, tout le voisinage réveillé accourt.

25- Le facteur arrive tout l’heure, avec le courrier.

26- Arriver quand une instruction est commencée, est déplorable, monsieur le juge de paix, tout à fait déplorable.

27- Je devine bien sous tout ceci quelque chose, mais quoi ? quoi ?

28- Il continuait à offrir la physionomie la plus indifférente du monde, tout en relevant quelques notes sur son carnet.

29- On a, dit le procès-verbal de monsieur le maire d’Orcival, trouvé l’instrument avec lequel on a tout brisé ici.

30- C’est une habitude déplorable que j’ai comme cela de réfléchir et de chercher tout haut.

31- Cette fois-ci, mon brave, montre-nous tes talons pour tout de bon.

32- Encore faut-il les qualités de l’emploi, mille diables ! et tout le monde, Dieu merci ! ne les a pas.

33- Il faut rentrer, dit tout à coup le père Plantat, aller voir où le docteur en est de l’autopsie.

34- Mais, interrompit-il, je ne vois rien d’embrouillé dans cette affaire ; tout me paraît, au contraire, fort clair.

35- Oh ! fit M Domini, pour ce qui est de celui-là, tout est dit.

36- Mille diables ! disait-il, tout en toussant, réparation d’honeur, voilà qui est fort.

37- Avez-vous vu, lui demanda-t-il, tout ce que vous aviez à voir !

38- C’est bien possible, tout de même, répondit le rebouteux.

39- Ce n’est pas tout ; je me suis permis de lire la lettre de Mlle Laurence, restée sur la table.

40- M Lecoq tira précipitamment quelques bouffées de son cigare qui s’éteignait, tout en observant curieusement le père Plantat.

41- Comme tout homme, j’ai mon talon d’Achille.

42- Le comte, tout en causant avec elle, va et vient par la chambre.

43- Il fouille les tiroirs, il soulève les marbres, il bouleverse tout dans la chambre ; rien.

44- « Il lui faut une arme, un outil pour tout briser.

45- « Ce n’est pas tout : il veut qu’on croie à une lutte terrible entre la comtesse et les assassins.

46- « Le comte devait donc faire tout au monde, tenter l’impossible, pour ne pas laisser derrière lui ce danger.

47- Dans tout cela, dit-il, je n’aperçois pas le rôle de Guespin.

48- Depuis un moment déjà M Lecoq, tout en parlant, observait sournoisement le dehors.

49- Et s’adressant au rebouteux, tout en lui donant un rude coup d’épaule :

50- On quitte sa femme, on va vivre avec sa maîtresse, et tout est dit.

51- Vaniteux jusqu’à la folie, il était prêt à tout pour garder sa famosité.

52- Mais le vertige est assez excusable, lorsque, sans transition, on passe de tout à rien.

53- Cette idée, ces perspectives d’éclat le réjouirent singulièrement et le réconfortèrent tout à fait.

54- J’ai dit ruiné, insista-t-il en riant très fort, tout ce qu’il y a de plus ruiné, ruiné à plates coutures.

55- Elle réfléchit un moment, et tout étonée, comme après une découverte :

56- Nous allumerons un grand réchaud de charbon, nous nous endormirons dans les bras l’un de l’autre, et tout sera dit.

57- Pourquoi ne se tuait-il pas tout de suite ? Pourquoi s’accorder, s’imposer cette heure d’attente, d’angoisses, de tortures.

58- Prononcer son noble nom tout haut, en pareil lieu, jamais.

59- Cela, au moins il se l’avouait, et tout en marchant, il s’adressait les reproches les plus amers.

60- Ce nom de Trémorel, qui éclatait là tout à coup dans son salon, elle le conaissait bien.

61- Et voilà que tout à coup il lui apparaissait.

62- Hector, à cette proposition, s’était dressé tout pâle, l’œil étincelant.

63- Victoire ! ami Hector, disait-il, tout en avalant son potage trop chaud, nous te tirerons des mains des Philistins.

64- » Nos hommes ont ouvert de grands yeux et ont consenti à tout ce que je voulais.

65- Il oubliait que le matin même, il avait trouvé tout simple de faire demander du linge à son ami.

66- Non, on ne saura jamais tout ce qu’un notaire peut rendre de services.

67- Elle parlait très haut, avec des gestes que sa toilette faisait paraître plus désordonés, et tout le monde pouvait l’entendre.

68- Et il l’entraîna, espérant échapper à cette curiosité naïve et imprudente de désœuvrés pour qui tout est une distraction.

69- Ta barque sombre, avait-il dit à Hector, jetons à la mer tout le superflu pour commencer.

70- Elle m’aime, se répétait-il tout en marchant, elle m’aime !

71- À tout venant, il répétait sa fameuse phrase :

72- Il avait cru sa vie finie, et voilà que tout à coup de magnifiques perspectives se déroulaient devant lui.

73- À moi, maintenant, de panser délicatement la blessure, tout en rendant un raccommodement impossible.

74- Sauvresy ne laissait pas que d’être effrayé, il sentait vivement tout ce que les menaces de Jeny avaient de réel.

75- N’était-elle pas la cause de tout ? Le nom de la maîtresse d’Hector, elle l’avait deviné.

76- Il se redressa tout d’une pièce, revenant peu à peu au sentiment de l’affreuse réalité.

77- Il parlait haut, tout en marchant, s’arrêtait tout à coup, puis reprenait sa course, et des exclamations bizarres lui échappaient.

78- Il prononçait ce mot tout haut, comme pour se l’apprendre, comme pour se bien convaincre de l’horrible réalité.

79- Il avait son fusil, des balles, on attribuerait sa mort à un accident de chasse, et tout serait dit.

80- Il se jura qu’il saurait feindre une inaltérable sécurité, qu’il saurait se résigner à tout voir, à tout entendre.

81- Hector, maintenant, ne possédait-il pas, grâce à lui, tout près de quatre cent mille francs ?

82- On envoya chercher un médecin qui tout d’abord déclara qu’il ne pouvait répondre de lui.

83- Ils cherchaient, plus vraisemblablement, à en imposer à l’opinion publique, tout le monde s’intéressant à l’état de Sauvresy.

84- « Si on vient, si on me rencontre, je mettrai tout sur le compte du délire.

85- Vivement il les lança sous le lit tout au fond, et se recoucha, faisant semblant de dormir.

86- Berthe, tout d’abord, n’avait rien vu de suspect à ces promenades du comte de Trémorel.

87- Voici Clément sur pied pour tout de bon cette fois, dit-il un soir à Berthe.

88- Il mandait à tout propos des notaires et des avocats et s’enfermait avec eux des journées entières.

89- Il voulait que tout le monde sût bien leur dévouement.

90- Avec tout cela, si grave était son état que l’optimisme de Trémorel commençait à désespérer.

91- Laissez-moi donc agir, ne vous occupez plus de rien, puisque je prends tout sur moi.

92- « Et cet homme-là saurait tout ! pensait-il.

93- Il lui dit ses frayeurs, et combien elle le faisait frémir à tout moment.

94- Eh ! le sais-je ? tout le monde, les domestiques, le médecin.

95- Prends, dit-il à Trémorel, lis tout haut ce que je viens d’ajouter.

96- Douze heures plus tard, les phénomènes avaient complètement changé et le lendemain le malade éprouvait tout autre chose.

97- Évidemment il allait s’affaiblissant d’heure en heure, il s’éteignait et tout le monde s’en apercevait.

98- Trémorel avait tout vu, tout compris, il était anéanti.

99- C’est moi qui ai tout fait, s’écria-t-elle, il est inocent.

100- Il va pourtant falloir m’en doner tout à l’heure, pour m’aider à mourir.

101- … Vous allez voir si j’ai tout calculé, tout prévu.

102- Oui, il avait tout prévu, et Trémorel à qui cette idée de fuite était venue déjà, fut accablé.

103- Il restait étendu sur le dos, respirant si faiblement que par deux fois on crut que tout était fini.

104- Enfin, un peu avant deux heures, ses joues tout à coup se colorèrent, un frisson le secoua.

105- L’envoyé de la préfecture de police était tout entier dans cette exclamation.

106- Se laisser empoisoner tout doucettement par sa femme, brrr… cela done froid rien que d’y penser.

107- Berthe s’imaginait que son amant mort, son mari aurait tout oublié, et on ne peut dire si elle se trompait.

108- Les preuves ont-elles ou n’ont-elles pas été anéanties, fit-il, pour moi, pour l’instruction, tout est là.

109- C’est tout en bas de la côte, à droite du pont de fil de fer que demeurait le rebouteux d’Orcival.

110- Cet homme, expert en tout ce qui concerne les funérailles, dona toutes les indications pour la dernière toilette.

111- Il faut vous dire que les manières de Guespin ont tout d’abord éveillé leur attention.

112- L’identité, à tout le moins, ne saurait être contestée.

113- Ses nerfs se détendaient ; ses lèvres tout à l’heure crispées se desserraient.

114- Pour tout dire, il ressentait une certaine peine d’avoir si mal traité l’agent de la Sûreté.

115- Il le sera tout à fait quand nous aurons retrouvé miss Jeny Fancy.

116- À tout autre qu’à vous, monsieur, je répondrais : J’en suis sûr.

117- Passer la frontière pour un crime porté sur les cartels d’extradition est tout simplement une énorme absurdité.

118- Trémorel sait tout cela aussi bien que nous.

119- Il trouvait tout simple qu’on raisonât ainsi.

120- Son cœur se brisait au souvenir de cette nuit d’angoisses, passée tout entière à attendre un homme pour le tuer.

121- Il aurait voulu, en une seule phrase, traduire tout ce qu’il ressentait comme il le ressentait.

122- Enfin, pis que tout cela, elle sera forcée de confesser son amour pour Trémorel.

123- S’il s’agissait de tout autre coupable, je vous dirais : Je suis sûr.

124- Ce disant, sans s’occuper de l’air tout à fait décontenancé du juge de paix, il sona pour appeler Janouille.

125- Des lunettes d’or, un parapluie, tout en lui exhalait un parfum on ne peut plus bureaucratique.

126- De point en point, et tout est arrivé comme Hector l’avait prévu.

127- Qu’y a-t-il, grand Dieu ! demanda-t-elle tout éplorée, à M Lecoq.

128- Nous avons encore près d’une heure à nous, répondit-il, pourtant je vais tout préparer.

129- Je me suis dit tout cela, répondit-il, et bien d’autres choses encore.

130- Vous trouveriez-vous indisposé, monsieur ! demanda-t-il, tout inquiet.

131- Vous le voyez, monsieur, dit-il, tout est pour nous.

132- M Lecoq observait Laurence tout en parlant, et il s’aperçut qu’il la touchait.

133- Un monsieur assis tout au fond se leva et se coula jusqu’à la sortie.

134- Pas du tout ! pas du tout ! ne craignez rien.

135- J’affirme seulement que cette mort est tout ce qu’il y a de plus extraordinaire.

136- Je n’étais pas fâché du tout de servir d’oreiller à une jeune et jolie persone.

137- Pia avait l’esprit ouvert et une étonante facilité à tout comprendre, à tout s’assimiler.

138- Comme tu étais tout à l’heure… la tête un peu plus en arrière.

139- La Morgue, c’est cette maison où l’on expose les morts ? demanda l’enfant tout émue.

140- Pia s’était levée tout à coup, et elle avait couru pour voir l’épingle de plus près.

141- Oui, et tu ne l’as pas volé, car tu t’en prends à tout ce que j’aime.

142- Pia est partie tout en larmes, et c’est toi qui en es cause.

143- À peine un tressaillement presque imperceptible… un instant d’immobilité… puis la chute… et tout est fini.

144- Il est tout neuf, et il est difficile d’imaginer quelque chose de plus ingénieux.

145- » En un mot, tout était prévu par cet homme, qui doit être un scélérat très fort.

146- Et, bien entendu, il est allé tout droit s’établir près d’elle.

147- Pourvu que je ne sois obligé de ne me mêler de rien, c’est tout ce que je demande.

148- Il avait certainement tout ce qu’il fallait pour plaire à une jeune fille.

149- Freneuse ne la reconut pas tout d’abord, mais elle ne lui laissa pas le temps de chercher.

150- Je lui voyais toujours le même caraco tout râpé et une robe de laine noire usée jusqu’à la corde.

151- Mais, mon père, ce ne serait pas du tout la même chose, dit Mlle Paulet.

152- Après avoir arrangé ses affaires pour finir son existence à Rome, il a changé d’avis tout à coup.

153- Il a pour l’argent une considération… que je n’ai pas du tout ; mais c’est pour moi qu’il y tient.

154- Aux fauteuils d’orchestre, tout le monde était assis, excepté une femme.

155- Il constata tout d’abord qu’ils se doutaient de ses intentions.

156- Au bout de cinq minutes d’incertitude et d’attente inquiète, le peintre entendit que le cocher disait tout bas :

157- Il parlait de tout en homme avisé, et il était de bon conseil.

158- Il comprenait maintenant qu’il s’était trop avancé, et qu’à lui tout seul il n’arriverait à rien.

159- Il y a trois jours que je vous demande à tout le monde.

160- Seulement, j’ai une histoire à vous raconter… et une consultation à vous demander… pour moi tout seul.

161- Il fera des expériences, des analyses… tout le diable et son train.

162- Et j’avoue que je ne vois pas du tout comment nous pourrions savoir son noM

163- Parfait ! Alors, entrons en campagne tout de suite.

164- J’aime cette noble ardeur, et je suis tout à vous.

165- Ça prouve tout bonement que mon ami Binos a confiance en moi.

166- Elle est d’ailleurs assez peu fréquentée, et l’on peut y causer tout à son aise sans gêner la circulation.

167- Et si vous m’aviez laissé parler, vous sauriez qu’il n’est pas question de tout ça.

168- J’en suis persuadé… quoique vous ayez été dure pour moi tout à l’heure.

169- Les papiers, les hardes, tout est dans la malle.

170- Et tout sera remis au commissaire de police, dès que l’identité aura été constatée.

171- Eh bien, il faut avant tout découvrir l’adresse du professeur en question.

172- Je ne tiens pas du tout à me mêler de cette affaire-là.

173- Depuis trois jours que vous me cherchez, vous n’avez pas gardé l’histoire pour vous tout seul, je le parierais bien.

174- Vous prétendiez tout à l’heure qu’elle était à Paris.

175- Alors, c’est comme s’il n’existait pas ; la succession revient tout entière aux héritiers naturels.

176- Songez donc à tout ce que j’ai fait depuis un mois.

177- Nullement ; je refuse, parce que l’acte m’est tout à fait inutile.

178- Pas du tout ; j’admets au contraire que je ne parviendrai pas sans vous à me le faire délivrer.

179- La persone qui m’a demandé votre adresse n’a rien à voir dans tout cela, dit M Paulet.

180- Ce n’est pas l’argent qui fait le bonheur, dit tout bas Marguerite.

181- Je ne l’avais pas vue dix fois en tout avant la noce ; tandis que toi…

182- Ainsi, par exemple, si nous y rencontrons l’Italiene, je saurai tout de suite s’il ne l’apprécie que comme modèle.

183- Et même deux, dit tout bas Mlle Paulet, qui comptait bien faire durer la visite de l’atelier.

184- J’espère comme toi qu’il réussira ; cependant, on ne sait pas ce qui peut arriver, et il faut tout prévoir.

185- Je prévois tout ; mais je tiens à mon épreuve.

186- Et Freneuse ne regrettait pas du tout son absence, car Binos était un compagnon insupportable pour un artiste laborieux.

187- Binos remuait sans cesse, touchait à tout et ne restait pas une minute sans parler.

188- Je lui donerai une jolie bone-main, la première fois que je le verrai, et j’irai le voir tout exprès.

189- Comment as-tu appris tout cela, puisque tu avais quitté Subiaco ?

190- Chez nous, tout le monde conaît Lorenzo, et l’on sait où il loge.

191- Votre père ! répéta Freneuse, qui ne s’attendait pas du tout à cette déclaration.

192- Mais tu m’as dit tout à l’heure que tu te souvenais à peine de l’avoir vu.

193- Et tout à coup vous avez cessé d’y aller ?

194- Je te promets de faire tout ce qu’il faut pour la retrouver.

195- Elle logeait tout près d’ici, rue des Abbesses, à Montmartre.

196- Sa sœur ! murmurait-il, tout éperdu ; c’était sa sœur ! J’aurais dû m’en douter, après avoir entendu son récit.

197- Comment n’ai-je pas pensé à ça ?… l’âge, le type italien, tout y était.

198- Ce serait tout à fait inutile, interrompit Binos.

199- « Alors, tout va bien, pensa l’héritier naturel de feu Francis Boyer.

200- Mais elle était si belle qu’il était tout disposé à lui pardoner ses travers.

201- Mais vos tableaux, cher Maître, s’écria M Paulet, nous sommes venus tout exprès pour les admirer.

202- On s’obstine à faire venir des Romaines fabriquées tout exprès pour l’exportation, et l’on tombe dans les rengaines.

203- C’était un monsieur qui avait soné, un monsieur rasé de frais, cravaté de blanc et tout de noir vêtu.

204- C’est tout naturel, dit l’artiste en s’inclinant.

205- Mais nous nous reverrons bientôt, et j’espère que tout s’arrangera à votre satisfaction et à la nôtre.

206- Ainsi vous voyez que tout est pour le mieux.

207- Marguerite suivait de près son père, et elle avait tout entendu.

208- L’apparition de Pia mit tout ce monde en rumeur.

209- C’est tout le portrait de ma défunte locataire.

210- Mirza a dû mourir tout simplement d’une convulsion.

211- Bon ! je les porterai bien à moi tout seul, répondit le rapin.

212- Pendant ce temps-là, Pia achevait sa prière et se relevait tout en pleurs.

213- Tu auras beau ne pas réclamer la malle, je te la rendrai tout de même.

214- Consentirais-tu à poser encore pour moi ailleurs que dans mon atelier ? demanda tout à coup Freneuse.

215- Elles semblent avoir été bâties pour abriter d’anciens magistrats, des chanoines retraités, ou tout simplement des sages dégoûtés du monde.

216- Elle prophétisait tout simplement avec les cartes, ou même sans cartes, quand l’inspiration lui venait.

217- Les deux appartements, celui de la devineresse et celui de l’agent d’affaires, occupaient tout le premier étage.

218- Chez Blanchelaine, au contraire, tout était clair, propre et moderne.

219- Quel joli monde reçoit ce drôle ! grommelait-il tout bas.

220- Oui, mais vous qui prétendez tout savoir, vous ne conaissez pas le testament de mon frère.

221- Il s’ensuit nécessairement que tout ce que j’ai fait, j’ai dû le faire par votre ordre.

222- Gardez tout ; je m’en moque… et je n’ai pas peur de vous.

223- Tu m’as déjà raconté ça tout à l’heure, et si tu ne sais rien de plus…

224- Il a tout expliqué à Sophie, qui vient de me répéter l’histoire que ce rapin lui a débitée.

225- La situation n’est plus du tout la même depuis que le père est mort.

226- J’aime beaucoup mieux que nous ayons l’héritière sous la main ; mais il faut tout prévoir.

227- Très bien ! Mais, en supposant que nous réussissions à faire tout cela, que nous en reviendra-t-il ?

228- Elle donerait tout son bien au couvent qui la recevrait.

229- On peut tout obtenir d’une fille exaltée quand on s’y prend adroitement.

230- Puis l’idée lui vint tout à coup que ce ne pouvait pas être Freneuse qui frappait.

231- Et Pia, tout interloquée, n’osa pas se soustraire à ses caresses inattendues.

232- Nous en achèterons un troupeau tout exprès.

233- » M Binos a expliqué tout cela à cette bone Sophie Cornu.

234- Ne craignez rien, Madame ; je suis prête à tout entendre.

235- Je préviendrai Mme Cornu, qui fera tout apporter chez moi.

236- « Ça contrarie ce vieux birbe de faire le commissionaire, » pensait le rapin, qui expliquait tout à sa guise.

237- La boîte est si petite, que c’est tout au plus s’il y a de la place pour ton chevalet.

238- Attendez donc ! attendez donc ! s’écria tout à coup Binos, en dévisageant le visiteur.

239- Son notaire, non… J’étais le notaire de son frère, M Francis Boyer, décédé tout récemment à Amélie-les-Bains.

240- » C’est tout à fait par hasard que j’ai eu avant-hier des nouvelles de celle qui survit.

241- » J’ai retardé mon départ tout exprès, et je suis allé, dès hier, me renseigner à la préfecture de police.

242- Ils m’ont dit que Bianca Astrodi, décédée tout récemment, logeait à Montmartre dans un hôtel garni.

243- Vous voyez bien que non, puisque je m’arrête tout exprès pour vous faire la conversation, cria le rapin.

244- Mais non, c’est tout simple, au contraire.

245- J’ai pensé tout de suite que vous craigniez un accident.

246- Sa taille voûtée s’était redressée tout à coup, sa figure avait pris une expression intelligente, ses petits yeux brillaient.

247- Oui, il n’a pas l’air malin, mais je crois qu’il l’est tout de même.

248- Binos était tout ébahi de cette transfiguration subite.

249- Tu le verras tout à l’heure, car nous allons les suivre.

250- Je suis sourd, et j’ai tout fait pour me guérir de ma surdité.

251- Les habitués doivent avoir une manière de se faire reconaître, dit tout bas le vieux.

252- Mais je puis vous nommer l’animal qui est cause de tout ça.

253- Tu auras encore tout le temps de te préparer à prendre l’express de huit heures.

254- La porte était ouverte, et ils purent contempler un tableau tout à fait imprévu.

255- Et moi seule sait ce que vaut au juste ce Slave que tout Paris acceptait quand il était riche.

256- Eh bien ! le comte Golymine tient tout à la fois de Ladislas Bolski et de Samuel Brohl.

257- Il a écrit, dit-elle tout bas… à moi, sans doute… un adieu.

258- Vous ne me blaguerez plus tout à l’heure… quand je vous aurai dit ce que je viens de voir.

259- En apercevant tout à coup Gaston qui était derrière lui, Lolif balbutia :

260- D’ailleurs, c’eût été tout à fait inutile.

261- Il savait probablement tout ce qu’il voulait savoir.

262- Darcy, tout en aimant à tort et à travers, avait des velléités d’ambition.

263- Elle m’a montré ses tableaux… ses objets d’art… Pauvre Julie ! Elle paye tout ce luxe bien cher.

264- Il se trouvait donc libre de tout engagement.

265- Et voilà qu’une rencontre imprévue lui fournissait tout à coup l’occasion d’un long tête-à-tête avec mademoiselle Lestérel.

266- Avec tout autre, je dédaignerais de me justifier.

267- Darcy resta tout abasourdi devant la porte que la jeune fille venait de refermer.

268- Il ne perdit pas tout à fait conaissance, mais il n’eut plus que des sensations confuses.

269- Voilà tout ce que je voulais te faire dire, ma chère Mathilde.

270- Le commissaire a dû examiner avant tout si la mort du comte n’était pas le résultat d’un crime.

271- En y regardant de plus près, on a vu qu’il n’y avait rien, et tout se bornera à un procès-verbal.

272- Elle est trop titrée pour consentir à s’appeler madame Darcy tout court.

273- Quand ce docteur lui aura dit que je n’ai pas du tout l’air d’une Ariane éplorée, il reviendra.

274- J’ai bien envie de renvoyer tout simplement la correspondance… Bon ! mais pas chez Mathilde.

275- Je l’espère, quoiqu’on puisse tout craindre d’un homme aussi violent que l’est mon beau-frère.

276- Vous vous demandez sans doute pourquoi je vous dis tout cela, reprit-elle doucement.

277- Elle est ravissante, votre petite artiste, dit tout bas M Darcy.

278- On jurerait qu’on a écrit cela tout exprès pour eux, soupira madame Cambry.

279- En tout cas, il n’y songe plus, car il aime Berthe.

280- Oh ! je ne suis pas du tout décidé à y aller, interrompit Gaston.

281- Sa sœur a été prise tout à coup d’une crise nerveuse.

282- Cela prouve tout au plus qu’ils n’aiment pas les longues histoires.

283- » Ah ! voilà le domino mi-parti qui reparaît… tout seul.

284- Pour le moment, j’aime mieux observer Simancas et Saint-Galmier, qui m’ont tout l’air d’espioner leur voisine.

285- Pourquoi pas, après tout ? Elle est un peu bien excentrique, cette créole archimillionaire.

286- Simancas et Saint-Galmier occupaient tout à l’heure une loge à côté d’elle.

287- Elle avait tout intérêt à ne pas me compromettre.

288- Ce beau-frère commande un navire marchand, et il est revenu tout récemment d’une longue campagne dans les parages du Japon.

289- Il faut que tu saches tout ce que je sais.

290- J’hésitais tout à l’heure à garder l’instruction.

291- Un huissier entra et vint parler bas à M Darcy qui lui répondit tout haut :

292- Mais vous venez de me dire que tout se bornerait à une causerie.

293- Rien n’est plus difficile que ce genre d’appréciation, et tout le monde peut s’y tromper.

294- Apprendre tout à coup la mort d’une amie… et quelle mort !

295- Je comprends cela, mademoiselle, et tout ce que je sais de vous s’accorde avec ce que vous me dites.

296- Il ne sait rien, mais il est capable de tout inventer.

297- Un nouvel incident vint tout à coup chasser les sombres pressentiments qui commençaient à l’assiéger.

298- Oui, monsieur, et je vais tout dire, et ma chère maîtresse sera vengée.

299- Il surgit tout à coup entre elle et Darcy qu’il écarta sans se gêner.

300- Mon oncle a été bien inspiré de faire tout de suite appeler Mariette, pensait-il.

301- Je vais donc la revoir, lui dire tout ce que j’ai souffert pendant qu’on l’interrogeait.

302- Il s’agit sans doute d’une perquisition à domicile… pas au sien, puisqu’elle demeure tout près des Champs-Élysées.

303- Après un quart d’heure d’explication, tout sera fini.

304- Il éclaterait et il gâterait tout par ses violences.

305- Il avait le cœur excellent, et il devinait tout ce que devait souffrir son neveu.

306- Moi aussi, j’ai aimé, et je te plains de tout mon cœur.

307- Tu n’étais pas forcé de me raconter tout ce que tu savais, puisque tu n’étais pas témoin dans l’affaire.

308- Et d’ailleurs, mademoiselle Lestérel a tout ce qu’il faut pour se réhabiliter promptement : le talent, l’intelligence, le courage…

309- » Il n’en est pas moins vrai que, depuis hier, la situation est changée du tout au tout.

310- J’aime mieux te prouver tout simplement que tu rêves d’une chose impossible.

311- Cette qualification qu’on n’applique guère aux femmes convient tout à fait à madame Cambry.

312- Je te raconterai tout à l’heure son histoire et la miene.

313- Le capitaine hocha la tête et se mit à siffler tout bas une fanfare.

314- Tu sais bien que je suis tout à toi, partout et toujours.

315- Il trouve tout naturel que j’entreprene de démontrer qu’il s’est trompé en faisant arrêter mademoiselle Lestérel.

316- Lolif y sera, et je me charge de tirer de lui tout ce qu’on peut en tirer.

317- J’ai tout lieu de croire que nous serons appelé en témoignage, Simancas et moi.

318- Je lui avais dit de ce charlatan tout le mal que j’en pensais.

319- C’est tout naturel, après un si long entracte.

320- Nous avons de la chance, dit-il tout bas à Darcy.

321- Moi et mon ami nous sommes venus tout exprès pour les applaudir.

322- Oui… mais je vous serais bien reconaissant de me dire tout de suite…

323- Ce n’est pas comme cette Zélie, la fille à mame Crochet, qui ne se nourrit que d’asperges tout l’hiver.

324- Là, tout près de nous, dans son avant-scène du rez-de-chaussée.

325- Je trotte comme une grisette, tout exprès pour m’imprégner de mélancolie… et pour me crotter.

326- Depuis un an vous n’étiez plus libre… je l’avais oublié, dit la marquise redevenue sérieuse tout à coup.

327- Avez-vous entendu comme je l’ai coupé ? dit-elle avec une désinvolture tout aristocratique.

328- Ce Prébord doit être un lâche, dit tout à coup la marquise.

329- Il est resté tout le temps dans la loge voisine.

330- Tu feras alors tout ce que tu croiras devoir faire.

331- Mais notre souper sera moral, ma chère madame Majoré, tout ce qu’il y a de plus moral.

332- Il y aura tout ce que vous voudrez, mon enfant.

333- Mon Dieu ! mademoiselle, je suis très-distrait, balbutia Gaston qui enrageait de tout son cœur.

334- Zélie Crochet m’a raconté que c’était tout tendu en damas de soie, riposta la petite Paméla.

335- Et Darcy ne paraissait pas du tout disposé à faire causer ces jeunes persones.

336- L’autre qui était tout encapuchonée de dentelles.

337- Deux mots tout bas : Madame, voulez-vous m’ouvrir.

338- Dites-moi, chère madame, reprit-il, nous parlions tout à l’heure d’éventails.

339- Madame Majoré n’y prit pas garde tout d’abord.

340- Et la démarche pourrait produire tout le contraire de ce que nous espérons, ajouta le prudent capitaine.

341- Voulez-vous que nous revenions à l’intéressant récit que vous nous faisiez tout à l’heure ?

342- Savez-vous ce que je ferais à votre place, chère madame ? Ma foi ! je ferais tout bonement une enquête.

343- Ne craignez rien, madame Majoré ; quand le moment sera venu, Darcy racontera tout au juge, qui est son parent.

344- Ce cabinet était spacieux, haut de plafond et tout plein d’ingénieux agencements.

345- Darcy ne riait pas du tout au souvenir de ces tableaux réjouissants, et Nointel eut pitié de ses anxiétés.

346- Je la verrai donc, et c’est tout ce que je demande.

347- Mais avant tout je lui demanderai la liste de toutes les amies et conaissances de Julia.

348- Mais, tout bien considéré, bien pesé, ma conclusion est que la coupable, c’est notre marquise.

349- Parions que Mariette trouve tout naturel que je lui dise : tu.

350- C’est comme quand on a rapporté son corps, tout à l’heure, ça m’a doné un coup.

351- Elle a du cœur tout de même, madame Rissler.

352- Il aurait mieux valu qu’elle fît tout le contraire.

353- Et comme il ne perdait jamais la tête, il dit tout haut :

354- Ça, monsieur, je n’en sais rien du tout ; madame ne me contait pas toutes ses affaires.

355- Le comte n’est pas resté un quart d’heure avec madame, et ils se sont querellés tout le temps.

356- Elle n’a jamais voulu entrer

Laisser un commentaire