Le mot souffle dans la bible

1- 8 Ils entendent la voix de IHVH-Adonaï Elohîms qui va dans le jardin au souffle du jour.

2- 3 IHVH-Adonaï dit : « Mon souffle ne durera pas dans le glébeux en pérennité.

3- 35 Elles sont amertume de souffle pour Is’hac et Ribca.

4- Pharaon se réveille et voici, un rêve ! Des vaches… 8 Et c’est le matin, son souffle palpite.

5- Le souffle de Ia’acob, leur père, vit.

6- Mais ils n’entendent pas Moshè, par souffle court et par dur servage.

7- IHVH-Adonaï conduit le souffle du levant contre la terre, tout ce jour-là et toute la nuit.

8- C’était le matin et le souffle du levant portait le criquet.

9- IHVH-Adonaï fait aller la mer au souffle du levant, rude, toute la nuit.

10- 8 Au souffle de tes narines, les eaux s’amoncellent.

11- Je réserve du souffle qui est sur toi et le mets sur eux.

12- Il réserve du souffle qui est sur lui et le donne aux soixante-dix hommes, les anciens.

13- Et c’est quand le souffle repose sur eux, ils sont inspirés, sans fin.

14- Le souffle repose sur eux ; ils étaient parmi les inscrits mais n’étaient pas sortis vers la tente.

15- Et c’est sur lui le souffle d’Elohîms.

16- » 18 IHVH-Adonaï dit à Moshè : « Prends Iehoshoua ’bîn Noun, un homme qui a le souffle en lui.

17- 8 Iehoshoua’ bïn Noun est plein du souffle de sagesse : oui, Moshè avait imposé ses mains sur lui.

18- Il n’est même plus de souffle en eux, en face des Benéi Israël.

19- 10 Et c’est lui le souffle de IHVH-Adonaï, il est suffète en Israël.

20- 34 Le souffle de IHVH-Adonaï revêt Guid’ôn.

21- Qu’ai-je pu faire de tel que vous ? » Alors leur souffle se relâche contre lui, quand il parle cette parole.

22- 23 Elohîms envoie le souffle du malheur entre Abimèlèkh et les maîtres de Shekhèm.

23- 29 Et c’est le souffle de IHVH-Adonaï sur Iphtah.

24- 25 Et le souffle de IHVH-Adonaï commence à cogner en lui, au camp de Dân, entre Sor’a et Èshtaol.

25- 6 Le souffle de IHVH-Adonaï triomphe en lui.

26- » 19 Le souffle de IHVH-Adonaï triomphe en lui.

27- Mais le souffle de IHVH-Adonaï triomphe en lui.

28- Son souffle retourne et il vit.

29- 6 Le souffle de IHVH-Adonaï triomphera sur toi.

30- Le souffle d’Elohîms triomphe de lui.

31- 6 Le souffle d’Elohîms triomphe sur Shaoul quand il entend ces paroles.

32- Et le souffle de IHVH-Adonaï triomphe sur David, dès ce jour et plus haut.

33- Shaoul et David 14 Le souffle de IHVH-Adonaï s’écarte de Shaoul ; un mauvais souffle de IHVH-Adonaï le tourmente.

34- 15 Les serviteurs de Shaoul lui disent : « Voici donc, un mauvais souffle d’Elohîms te tourmente.

35- Et c’est quand le mauvais souffle d’Elohîms sera sur toi, il jouera de sa main pour ton bien.

36- » 23 Et c’est quand le souffle d’Elohïms est en Shaoul, David prend la lyre et joue de sa main.

37- Cela soulage Shaoul, en bien pour lui ; et le mauvais souffle s’écarte de lui.

38- 10 Et c’est le lendemain, le mauvais souffle d’Elohîms triomphe sur Shaoul.

39- Et c’est le souffle d’Elohîms sur les messagers de Shaoul, ils sont inspirés, eux aussi.

40- Et c’est le souffle d’Elohîms sur lui, sur lui aussi.

41- 21 Le souffle sort, se tient en face de IHVH-Adonaï et dit : ‹ Moi, je le séduirai.

42- › 23 Maintenant voici, IHVH-Adonaï a donné le souffle du mensonge dans la bouche de tous tes inspirés.

43- Du souffle de ses lèvres, il fera mourir le criminel.

44- 3 Le souffle de Misraîm se vidange en ses entrailles ; son conseil, je l’engloutis.

45- 14 IHVH-Adonaï malaxe en son entraille un souffle de distorsion.

46- Oui, le souffle des terrifiants est comme une trombe au mur.

47- 24 Les vadrouilleurs du souffle pénétreront le discernement, les maugréeurs apprendront la leçon.

48- Oui, sa bouche l’a ordonné, son souffle même les a groupés.

49- 7 Le paturin sèche, le bourgeon fane, quand le souffle de IHVH-Adonaï se refoule contre lui.

50- 16 Tu les vannes et le souffle les emporte ; la tempête les disperse.

51- Je fais couler mon souffle sur ta semence, ma bénédiction sur tes ressortissants.

52- Il souffle au feu le charbon, il sort l’objet de son ouvrage.

53- 13 À ta clameur, ils te secourront, tes regroupés ! Mais tous, le souffle les emporte, la fumée les prend.

54- Oui, le souffle l’enveloppe face à moi.

55- 1 Le souffle d’Adonaï IHVH-Elohîms est sur moi, parce que IHVH-Adonaï m’a messié pour l’annoncer aux humbles.

56- 10 Mais eux-mêmes se sont rebellés et peinent en son souffle sacré.

57- Le souffle de IHVH-Adonaï les déposa.

58- 12 Le souffle plein, de celles-ci, vient à moi.

59- 6 Les onagres se dressent sur les dénudations ; ils aspirent le souffle comme des chacals.

60- 17 Comme au souffle du levant, je les disperserai face à l’ennemi.

61- 22 Tous tes pâtres, le souffle les pâturera.

62- 1 Ainsi dit IHVH-Adonaï : Me voici, j’éveille contre Babèl et contre les habitants de Léb-Qamaï un souffle destructeur.

63- IHVH-Adonaï a éveillé le souffle des rois de Madaï : oui, contre Babèl sa préméditation, pour la détruire.

64- Il fait les éclairs pour la pluie et sort le souffle de ses trésors.

65- 12 L’homme au-delà de ses faces, ils vont, là où il est au souffle d’aller.

66- Oui, le souffle du Vivant est dans les rouages.

67- Oui, le souffle du Vivant est dans les rouages.

68- » 2 Le souffle vient en moi quand il me parle.

69- 14 Et le souffle me soulève, il me prend.

70- 24 Le souffle vient en moi.

71- Un souffle me porte entre terre et ciels.

72- Oui, le souffle du Vivant est avec eux.

73- 1 Le souffle me porte.

74- › 4 Aussi sois inspiré contre eux, sois inspiré, fils d’humain » ! 5 Le souffle de IHVH-Adonaï tombe sur moi.

75- 19 Je leur donne un cœur unique, je donne en leur sein un souffle nouveau.

76- 24 Le souffle me porte, il me fait venir à Kasdîm, vers l’exil, dans la vision, au souffle de IHVH-Adonaï.

77- Le souffle du levant dessèche ses fruits.

78- 36 Je répands sur toi mon exécration ; au feu de mon emportement, je souffle contre toi.

79- Le souffle du levant au cœur des mers t’a brisée.

80- 26 Je vous donnerai un cœur neuf et donnerai un souffle nouveau en vos entrailles.

81- 1 Elle est sur moi, la main de IHVH-Adonaï, et il me fait sortir au souffle de IHVH-Adonaï.

82- Le souffle vient en eux, et ils vivent.

83- 14 Je vous donnerai mon souffle en vous, et vous vivrez.

84- 17 Il mesure, au souffle du septentrion, cinq cents cannes, à la canne de mesure, autour.

85- 18 Il mesure, au souffle du midi, cinq cents cannes, à la canne de mesure.

86- 19 Il vire et mesure, au souffle de la mer, cinq cents cannes à la canne de mesure.

87- 5 Le souffle me soulève, il me fait venir dans la cour intérieure.

88- Oui, le souffle de putinerie fait divaguer, ils putassent sous leurs Elohîms.

89- 7 Oui, ils ont semé le souffle et moissonnent l’ouragan.

90- 1 Et c’est après quoi, je répandrai mon souffle sur toute chair.

91- 4 IHVH-Adonaï soulève un grand souffle sur la mer.

92- 8 Et c’est quand brille le soleil, Elohîms députe du Levant un souffle caniculaire.

93- 11 Alors le souffle change, il passe et condamne.

94- Enseignera-t-elle ? La voici saisie dans l’or et l’argent, mais tout souffle est absent de ses entrailles.

95- Mon souffle se dresse en votre sein.

96- 9 Je lève mes yeux, je vois, et voici : deux femmes sortent, le souffle dans leurs ailes.

97- Il tend les ciels, il fonde la terre, il forme le souffle de l’humain dans son entraille.

98- 10 Je répandrai sur la maison de David et sur l’habitant de Ieroushalaîm un souffle de grâce et de supplication.

99- Je ferai passer hors de la terre les inspirés et le souffle de la contamination.

100- Soyez gardés en votre souffle ; ne trahissez pas.

101- 6 Dans ta main, je dépose mon souffle ; rachète-moi, IHVH-Adonaï, Él de vérité.

102- 6 Les ciels sont faits par la parole de IHVH-Adonaï ; par le souffle de sa bouche, toutes leurs milices.

103- 8 Au souffle du levant, tu as brisé les navires de Tarshish.

104- 12 Crée-moi un cœur pur, Elohîms ; rénove en mes entrailles un souffle prêt.

105- 13 Ne me rejette pas loin de tes faces, ne me prends pas ton souffle sacré.

106- 14 Retourne-moi la liesse de ton salut, impose-moi un souffle de générosité.

107- 19 Les sacrifices d’Elohîms : un souffle brisé ; un cœur brisé, contrit, Elohîms, tu ne le méprises pas.

108- 9 Je me hâterais, m’évadant loin du souffle impétueux, loin de la tempête.

109- 13 Il vendange le souffle des princes ; il fait frémir les rois de la terre.

110- 7 Je mémorise ma musique, la nuit ; en mon cœur, je m’épanche et mon souffle cherche.

111- 26 Il députa le souffle du levant des ciels, et conduisit, dans son énergie, le Téimân.

112- 39 Il mémorisait le fait qu’ils sont chair, un souffle qui va et ne retourne pas.

113- 16 Oui, un souffle passe sur lui : il n’est plus ; son lieu ne le reconnaît plus.

114- 25 Il dit et dressa le souffle de la tempête ; il exalta les vagues.

115- 4 Quand mon souffle s’évanouit en moi, tu pénètres mon chemin.

116- 4 Mon souffle s’évanouit en moi, mon cœur se désole en mon sein.

117- 13 Le calomniateur va et découvre l’intimité ; le souffle qui adhère couvre la parole.

118- 29 Longueur de narines, discernement multiple ; souffle court exalte la démence.

119- 13 Cœur joyeux embellit les faces ; à peine de cœur, souffle consterné.

120- 18 Avant le bris, l’orgueil ; avant l’échec, le souffle hautain.

121- 19 Mieux vaut le souffle bas avec des humbles que partager un butin avec des orgueilleux.

122- 32 Longueur de narines vaut mieux qu’héroïsme, et gouverner son souffle que conquérir une ville.

123- 22 Cœur joyeux améliore la santé ; souffle consterné dessèche l’os.

124- 27 Qui épargne ses dires pénètre la pénétration ; qui garde le souffle froid est homme de discernement.

125- 23 Le souffle du septentrion engendre la pluie, et les faces fulminantes la langue médisante.

126- 11 Le fou fait sortir tout son souffle ; le sage, en arrière, le tempère.

127- 23 L’orgueil de l’humain l’abaisse ; le souffle rabaissé étaye la gloire.

128- 19 Et voici, un grand souffle est venu du côté du désert.

129- 9 Par l’haleine d’Eloha, ils périssent ; par le souffle de sa narine ils sont achevés.

130- 15 Un souffle passait sur mes faces ; il hérissait le poil de ma chair.

131- 7 Souviens-toi de ce que ma vie est un souffle ; mon œil ne retourne pas voir le bien.

132- 18 Il ne me donne pas de reprendre mon souffle ; oui, il me rassasie d’amertumes.

133- Il est écarté par le souffle de sa bouche.

134- 17 Mon souffle est étranger même à ma femme ; ma grâce aux fils de mon ventre.

135- 3 J’ai entendu la correction avec opprobre, mais le souffle de mon discernement me répond.

136- 15 Les affolements me bouleversent ; ils pourchassent comme d’un souffle mon bienfait.

137- 4 Le souffle d’Él m’a fait, l’haleine de Shadaï me vivifie.

138- Cela aussi, fumée, pâture de souffle !

139- Un seul souffle pour tous ; la supériorité de l’humain sur la bête est nulle.

140- Mieux vaut longueur de souffle que hauteur de souffle.

141- 9 Ne t’affole pas en ton souffle pour t’irriter : oui, l’irritation repose au sein des fous.

142- 4 Gardeur de souffle ne sème pas ; voyeur de nébulosités ne moissonne pas.

143- Son souffle est haletant, son sommeil le fuit.

144- Mon souffle halète pour connaître le rêve.

145- 4 Alors ce Daniél prend le dessus sur les chefs des satrapes, car il a en lui le souffle supérieur.

146- l’Ancien des jours 15 Mon souffle défaille, moi, Daniél, au sein de son enveloppe.

147- 26 L’Elohîms d’Israël éveille le souffle de Poul, roi d’Ashour, et le souffle de Tiglat Pilèssèr, roi d’Ashour.

148- 1 ‹ Azaryahou bèn ’Odéd, le souffle d’Elohîms était sur lui.

149- › 20 Mais le souffle sort, se tient en face de IHVH-Adonaï et dit : ‹ Moi je le séduirai.

150- › 22 Et maintenant voici, IHVH-Adonaï a donné le souffle du mensonge dans la bouche de ceux-là, tes inspirés.

151- » 16 IHVH-Adonaï éveille contre Yehorâm le souffle des Pelishtîm et des ’Arabîm qui sont sous la main des Koushîm.

152- 20 Le souffle d’Elohîms revêt Zekharyah bèn Yehoyada’ le desservant.

153- Avant qu’ils se rencontrent, elle est trouvée l’ayant dans le ventre par le souffle sacré.

154- Oui, ce qui s’enfante en elle est du souffle sacré.

155- Lui, il vous immergera dans le feu du souffle sacré.

156- Il voit le souffle d’Elohîms descendre comme une palombe ; il vient sur lui.

157- 20 Oui, ce n’est pas vous qui parlerez, mais le souffle de votre père qui parlera en vous.

158- Je mettrai mon souffle sur lui.

159- 28 Mais si je jette dehors les démons par le souffle d’Elohîms, alors le royaume d’Elohîms est venu sur vous.

160- Immergez-les au nom du père, du fils et du souffle sacré.

161- 8 Moi, je vous ai immergés dans l’eau ; Lui, il vous immergera dans le souffle sacré.

162- » 12 Vite, le souffle le jette dehors au désert.

163- 23 Vite, il y a dans leur synagogue un homme au souffle contaminé.

164- » 30 Cela parce qu’ils disaient : « Il a un souffle contaminé.

165- Il a en lui un souffle contaminé 3 et habite parmi les sépultures.

166- 25 Et vite une femme l’entend, dont la petite fille a un souffle contaminé.

167- 22 Oui, souvent le souffle le jette et dans le feu et dans les eaux pour le perdre.

168- Le souffle sacré le remplira dès le ventre de sa mère.

169- Èlishèba’ est remplie par le souffle sacré.

170- Le souffle sacré est en lui.

171- 26 Or le souffle l’avait averti qu’il ne verrait pas la mort sans avoir vu le messie de IHVH-Adonaï.

172- 27 Il vient par le souffle au sanctuaire.

173- 22 Le ciel s’ouvre ; le souffle sacré descend sur lui, sous la forme corporelle d’une palombe.

174- 1 Iéshoua’, rempli par le souffle sacré, revient du Iardèn.

175- 2 Il est conduit dans le souffle au désert, quarante jours, éprouvé par le diable.

176- Iéshoua’ rabroue le souffle contaminé ; Il rétablit le garçon et le rend à son père.

177- 24 Quand le souffle contaminé est sorti de l’homme, il erre dans des lieux sans eau pour chercher le repos.

178- Mais qui blasphème contre le souffle sacré, cela ne lui sera pas remis.

179- 12 Oui, le souffle sacré vous enseignera à cette heure même ce que vous aurez à dire.

180- 55 Quand souffle le vent du Midi, vous dites : ‹ La chaleur vient !’ et cela est aussi.

181- 11 Et voici une femme qu’un souffle rendait infirme depuis dix-huit ans.

182- Un souffle n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai.

183- 6 Ce qui naît de la chair est chair ; ce qui naît du souffle est souffle.

184- 8 Il souffle où il veut, le souffle, et tu entends sa voix.

185- 24 Elohîms est souffle : ceux qui se prosternent devant lui doivent se prosterner dans le souffle et la vérité.

186- Les mots que je vous ai dits sont souffle et vie.

187- » 39 Il dit cela du souffle que doivent recevoir ceux qui adhèrent à lui.

188- 13 Mais quand celui-ci viendra, lui, le souffle de vérité, il vous fera cheminer dans la vérité tout entière.

189- » 22 En disant cela, il souffle sur eux et leur dit : « Recevez le souffle sacré.

190- 4 Ils sont tous remplis du souffle sacré.

191- Ils commencent à parler en d’autres langues, selon ce que le souffle leur donne d’énoncer.

192- 32 Nous sommes témoins de ces mots, nous et le souffle sacré qu’Elohîms donne à ceux qui lui obéissent.

193- Ils choisissent Stephanos, un homme plein d’adhérence et de souffle sacré, Philippos, Prochoros, Nicanôr, Timôn, Parmenas et Nicolaos, prosélyte d’Antioche.

194- 10 Mais ils n’ont pas la force de s’opposer à la sagesse ni au souffle par lequel il parle.

195- 55 Lui-même, plein du souffle sacré, fixe le ciel.

196- 15 Ils descendent là et prient pour eux, afin qu’ils reçoivent le souffle sacré.

197- › 17 Ils imposent sur eux leurs mains, et ils reçoivent le souffle sacré.

198- 29 Le souffle dit à Philippos : « Approche-toi ; rattrape ce char.

199- 39 Et quand ils remontent de l’eau, le souffle de IHVH-Adonaï saisit Philippos.

200- Au réconfort du souffle sacré, elle se multiplie.

201- 19 Petros pense encore en lui-même à la vision, quand le souffle lui dit : « Voici, trois hommes te cherchent.

202- » 44 Petros dit encore ces mots, quand le souffle sacré fond sur ceux qui entendent la parole.

203- 12 Le souffle me dit d’aller avec eux sans discuter.

204- 24 C’est un homme bon, rempli du souffle sacré et d’adhérence.

205- 4 Eux, donc, les entraînés du souffle sacré, descendent à Séleucie.

206- 52 Les adeptes sont pleins de chérissement et de souffle sacré.

207- 8 Et Elohîms, qui pénètre les cœurs, a témoigné pour eux en leur donnant le souffle sacré comme à nous.

208- 16 Et c’est, quand nous allons à la prière, une servante possédée par un souffle de pythie nous rencontre.

209- Paulos, excédé, se tourne et crie au souffle : « Je t’enjoins au nom de Iéshoua’ le messie de sortir d’elle.

210- › 6 Paulos leur impose les mains, et le souffle sacré vient sur eux.

211- 15 Le souffle criminel leur répond et dit : « Iéshoua’, je le pénètre ; Paulos, je le connais.

212- 21 Quand cela est accompli, Paulos met dans son souffle de traverser la Macédoine et l’Achaïe, pour aller à Ieroushalaîm.

213- Si un souffle ou un messager lui a parlé… ? » 10 La dispute va grandissant.

214- 13 Le vent du sud souffle doucement ; ils croient que leur projet va réussir.

215- 7) ; le pouvoir libérateur du souffle sacré (chap.

216- 9 Mais vous-mêmes, vous n’êtes pas de la chair, mais du souffle, si du moins le souffle d’Elohîms vous habite.

217- Qui n’a pas le souffle du messie n’est pas de lui.

218- 14 Oui, tous ceux que le souffle d’Elohîms conduit sont fils d’Elohîms.

219- Aussi le souffle lui-même intercède pour nous en d’ineffables gémissements.

220- 17 Le règne d’Elohîms n’est certes pas aliment ou boisson, mais justice, paix et joie dans le souffle sacré.

221- Oui, le souffle scrute tout, et même les profondeurs d’Elohîms.

222- 15 Celui du souffle investigue tout ; mais lui, personne ne l’investigue.

223- 16 Ne le savez-vous pas ? Vous êtes le sanctuaire d’Elohîms, et le souffle d’Elohîms habite en vous.

224- Tel est mon avis, et je crois avoir moi aussi le souffle d’Elohïms.

225- 7 À chacun, la manifestation du souffle est donnée pour l’utilité.

226- 11 Tout cela, le même, l’unique souffle l’opère ; il distribue à chacun séparément selon son vouloir.

227- 14 Car si je prie en langue, mon souffle prie, mais mon intelligence reste stérile.

228- » Le dernier Adâm, souffle vivifiant.

229- 18 Ils ont rafraîchi mon souffle comme le vôtre.

230- L’envoyé est un vase d’argile, vide de nature, mais le souffle de IHVH-Adonaï le remplit d’une force invincible.

231- 17 Oui, l’Adôn est souffle, et là où est le souffle de l’Adôn, là la liberté.

232- 1 Frères, même si un homme est pris en quelque délit, vous, ceux du souffle, relevez-le dans un souffle d’humilité.

233- 30 D’Elohîms, n’attristez pas le souffle sacré par lequel vous avez été scellés pour le jour du rachat.

234- 17 Prenez le casque du salut, l’épée du souffle : c’est le mot d’Elohîms.

235- 23 Que la grâce de l’Adôn Iéshoua’, le messie, soit avec votre souffle !

236- 8 Aussi qui rejette cela ne rejette pas l’homme mais Elohîms, qui vous a donné son souffle sacré.

237- 7 Non, Elohîms ne nous a pas donné un souffle de peur, mais de dynamisme, d’amour, de pondération.

238- 14 Garde le beau dépôt, par le souffle sacré qui habite en nous.

239- 22 Que l’Adôn soit avec ton souffle ! À vous, la grâce !

240- 25 Que la grâce de l’Adôn Iéshoua’, le messie, soit avec votre souffle !

241- 15 C’est ce qu’atteste pour nous aussi le souffle sacré.

242- Par là nous pénétrons qu’il demeure en nous : par le souffle qu’il nous a donné.

243- À cela nous pénétrons le souffle de vérité et le souffle de l’erreur.

244- Et le souffle rend témoignage, parce que le souffle est la vérité.

245- 20 Mais vous, aimés, construisez-vous sur votre adhérence très sacrée ; priez dans le souffle sacré.

246- 7 Qui a des oreilles, qu’il entende ce que le souffle dit aux communautés.

247- 11 Qui a des oreilles, qu’il entende ce que le souffle dit aux communautés.

248- 29 Qui a des oreilles, qu’il entende ce que le souffle dit aux communautés.

249- 6 Qui a des oreilles, qu’il entende ce que le souffle dit aux communautés.

250- 13 Qui a des oreilles, qu’il entende ce que le souffle dit aux communautés.

251- 22 Qui a des oreilles, qu’il entende ce que le souffle dit aux communautés.

252- 11 Après les trois jours et demi, un souffle de vie venu d’Elohîms entre en eux.

253- 15 Il lui est donné de donner souffle à l’image de la bête, pour qu’elle-même parle, l’image de la bête.

254- Prosterne-toi devant Elohîms ! » Oui, le témoignage de Iéshoua’ est le souffle de l’inspiration.

255- » 10 Il me transporte en souffle sur une montagne grande et haute.

Laisser un commentaire