Le mot maîtresse dans une phrase | Phrase avec le mot maîtresse

1- Les misérables ! Une si brave femme ! Une si bone maîtresse !

2- Il n’a eu, il ne peut avoir eu d’autre maîtresse que vous.

3- Cette autre maîtresse d’Hector, c’était sa femme, c’était Berthe.

4- N’était-elle pas la cause de tout ? Le nom de la maîtresse d’Hector, elle l’avait deviné.

5- Ses pressentiments de maîtresse jalouse ne la trompaient pas, elle le vit bien.

6- Entre tous les hommes, maîtresse de ses destinées, c’est lui qu’elle eût choisi.

7- Il ne joue pas, et on ne lui a jamais conu de maîtresse sérieuse.

8- Est, en ce moment, la maîtresse attitrée d’un jeune homme appartenant à une excellente famille.

9- Précisément, Mariette parut, quoique sa maîtresse ne l’eût pas sonée.

10- Si c’était une soubrette, sa maîtresse ne se lèverait pas deux fois en moins de cinq minutes pour la recevoir.

11- Julia est une maîtresse charmante et une enemie dangereuse.

12- Oui, monsieur, et je vais tout dire, et ma chère maîtresse sera vengée.

13- Madame Majoré resta maîtresse du champ de bataille.

14- Cependant elle n’était pas avec sa maîtresse sur un pied de familiarité.

15- Le fait est que ta maîtresse a eu là une malheureuse idée.

16- Julia avait été la maîtresse de ce Golymine…

17- Ainsi, elle ne prétend pas que sa maîtresse lui a confié ce qu’elle écrivait à mademoiselle Lestérel.

18- Soit ! mais Mariette vient de nous dire que sa maîtresse détestait la marquise.

19- L’anée dernière, on ne lui conaissait pas de maîtresse attitrée.

20- Surtout qu’il ne manque pas de mettre dans son tas une maîtresse bûche, une vraie bûche de Noël.

21- Cette chère enfant ! soupira la maîtresse de pension de sa voix la plus tendre.

22- Votre maîtresse de pension représente auprès de vous la mère que vous avez perdue.

23- La reconaissance de la maîtresse de pension alla jusqu’à l’attendrissement et s’étendit en paroles.

24- Que voulez-vous donc de moi, maîtresse ? demanda le moujik d’une voix affolée de terreur.

25- Il appelait sa maîtresse milady ; elle le nommait Bob, tout court.

26- Il accompagna sa maîtresse jusque dans la cour où Jacquot tenait en main le cheval, tout sellé.

27- Bob avait conservé auprès de sa maîtresse la vieille coutume des intendants anglais.

28- La rumeur me l’attribua même comme maîtresse bien avant la réalité.

29- La maîtresse de cette maison, pour faire « genre », recevait devant la porte.

30- Ne peut-on penser à une morte, ou à sa maîtresse absente, ailleurs qu’en un cimetière, ou dans certaine chambre.

31- Je désirais Svéa comme un fruit, ce dont une maîtresse ne peut être jalouse.

32- La bone avait nommé à sa maîtresse le futur voisin du quatrième.

33- Mariane et mon autre maîtresse me l’avaient répété.

34- Vis-à-vis de Clotilde surtout, elle changeait, la traitait en jeune dame, en maîtresse moins aimée et plus obéie.

35- C’est-à-dire le nom de la maîtresse du caissier.

36- Vous rougirez en songeant que vous avez pu croire Madeleine la maîtresse d’un Lagors.

37- La maîtresse du café poussait des cris horribles.

38- Monsieur le comte est mort, mademoiselle, pour une maîtresse qu’il avait.

39- C’était, depuis qu’elle était mariée, la première fois que Mme Fauvel s’apercevait qu’elle n’était pas absolument maîtresse de ses actions.

40- Elle agit comme si elle n’était plus la maîtresse de sa destinée, comme si elle avait peur d’un nouveau triomphe.

41- Probablement la maîtresse qui m’a confié ce travail difficile lui aura dit qui l’avait fait.

42- La maîtresse de De Grillet ne vaut pas cinquante mille francs.

43- — Pourquoi, lui dis-je, n’usez-vous pas de cette influence pour vous rendre maîtresse de lui, pour le gouverner ?

44- Dieu de Dieu, quelle maîtresse femme !… À votre santé !

45- Eh bien, voilà donc, votre vieux maître et votre jeune maîtresse partis !

46- Déjà elle avait fait une cinquantaine de pas, quand la maîtresse de la caravane lui cria de revenir.

47- Cela ferait-il une grande surcharge ? répéta la maîtresse Ils ne doivent pas être bien lourds.

48- Elle se retirait ensuite timidement à l’écart lorsqu’elle fut arrêtée par la maîtresse de pension.

49- La maîtresse de la maison courut au-devant de la visiteuse.

50- Enfin, le jour même où sa tante l’attendait, la maîtresse d’un magasin répondit à sa question :

51- À bas, vilaine bête ! allez coucher ! criait sa maîtresse ; pourquoi l’a-t-on lâché ?

52- Il prétexta le chagrin de quitter sa maîtresse en un pareil moment (car l’heure de la séparation était arrivée).

53- Votre maîtresse portait-elle, ce soir-là, les cheveux en bandeaux, vous savez bien, les cheveux en bandeaux sur le front ?

54- Ma maîtresse n’a jamais porté les cheveux en bandeaux comme vous dites, ni ce soir-là, ni les autres jours.

55- Quelle était cette infidèle ? La femme ou la maîtresse de M Rumigny ?

56- Elle ne parut redevenir tout à fait calme et maîtresse d’elle-même que lorsqu’elle eut enfin aperçu Rouletabille derrière son pilier.

57- La maîtresse de céans n’avait évidemment point voulu séparer des époux aussi neufs, dont l’union ne datait que de l’avant-veille.

Laisser un commentaire