Le mot frère dans la bible

1- 9 IHVH-Adonaï dit à Caïn : « Où est ton frère Èbèl ? Il dit :  »Je ne sais pas.

2- Nom de son frère : Ioqtân.

3- 12 Ils prennent Lot, le fils du frère d’Abrâm avec son acquis puis s’en vont : lui, il habite Sedôm.

4- » Ces huit-là, Milka les a enfantés à Nahor, le frère d’Abrahâm.

5- 26 Après quoi, son frère sort, sa main saisissant le talon d’’Éssav.

6- Elle lui dit : « Voici ’Éssav, ton frère : il se réconforte pour toi, à te tuer.

7- Prends pour toi, de là, une femme parmi les filles de Labân, le frère de ta mère.

8- Il va vers Padân Arâm, vers Labân bèn Betouél, l’Arami, le frère de Ribca, mère de Ia’acob et d’’Éssav.

9- Il abreuve les ovins de Labân, le frère de sa mère.

10- 12 Ia’acob rapporte à Rahél qu’il est le frère de son père, oui, le fils de Ribca, lui.

11- 30 Son frère sort ensuite avec sur la main l’écarlate.

12- Mais Biniamîn, le frère de Iosseph, Ia’acob ne l’avait pas envoyé avec ses frères.

13- Vive Pharaon ! Vous ne sortirez de cela que par la venue de votre petit frère ici.

14- 34 Faites venir votre petit frère vers moi.

15- › 4 S’il existe en toi d’envoyer notre frère avec nous, nous descendrons, nous nous ravitaillerons pour toi en nourriture.

16- Oui, l’homme nous a dit : ‹ Vous ne verrez pas mes faces sans votre frère avec vous’.

17- Il vous enverra votre autre frère et Biniamîn.

18- Son frère est mort.

19- Si notre petit frère est avec nous, nous descendons.

20- › 12 Voici, vos yeux voient et les yeux de Biniamîn, mon frère : oui, ma bouche, vous parle.

21- Cependant son petit frère grandira plus que lui.

22- 17 Tu ne haïras pas ton frère en ton cœur.

23- Frémis de ton Elohîms, ton frère vit avec toi.

24- 39 Quand ton frère se ruine près de toi et t’est vendu, ne l’asservis pas à servage de serf.

25- Mais vos frères, les Benéi Israël, tu n’assujettiras pas l’homme contre son frère avec brutalité.

26- 37 L’homme trébuchera sur son frère comme en face de l’épée, et pas de poursuivant.

27- Et mon maître a reçu l’ordre de IHVH-Adonaï de donner la possession de notre frère Selophhad à ses filles.

28- 1 Tu ne verras pas le bœuf de ton frère ou son agneau égaré, ne les évite pas.

29- Ton frère serait méprisable à tes yeux.

30- » 17 ‹ Otniél bèn Qenaz, le frère de Kaléb, l’investit.

31- » 3 Iehouda dit à Shim’ôn, son frère : « Monte avec moi selon mon sort ; guerroyons contre le Kena’ani.

32- 13 ‹ Otniél bèn Qenaz, frère de Kaléb, plus petit que lui, l’investit.

33- Il les sauve, ’Otniél bèn Qenaz, le frère de Kaléb, plus petit que lui.

34- 3 Ahyah bèn Ahitoub, le frère d’Ikabod bèn Pinhas bèn ’Éli, le desservant de IHVH-Adonaï à Shilo porte l’éphod.

35- Mon frère me l’a ordonné.

36- Son nom : Yehonadab bèn Shim’a, frère de David.

37- Ioab et Abishaï son frère poursuivent Shèba’ bèn Bikhri.

38- Iehonatân bèn Shim’a, le frère de David, le frappe.

39- 18 Abishaï, le frère de Ioab bèn Serouyah, est la tête des Trois.

40- Oïe, mon frère 24 Il va.

41- 6 L’homme aide son compagnon et dit à son frère : « Sois fort.

42- Il le remplace sur le trône de Juda par son frère Yehoyaqîm (Joaqîm), dont il fait son vassal.

43- 4 Dans le ventre il talonnait son frère ; dans sa virilité, il luttait contre Elohîms.

44- 8 Nul ne bouscule son frère ; chaque brave sur son sentier, ils vont.

45- 10 En ta violence contre ton frère Ia’acob, le blêmissement t’a couvert.

46- Tous s’embusquent pour les sangs, chaque homme chasse son frère dans les rets.

47- 20 Tu sièges contre ton frère et tu parles ; contre le fils de ta mère, tu répands le dénigrement.

48- 17 Un compagnon aime en tout temps, mais un frère est enfanté pour la détresse.

49- 9 Qui se relâche dans son ouvrage est frère du maître destructeur.

50- 19 Le frère qui fait carence est pire qu’une cité redoutable ; les procès sont comme les verrous d’un château.

51- 29 Je suis le frère des chacals, le compagnon des hiboux.

52- 32 Benéi Iada’, le frère de Shamaï : Iètèr et Ionatân.

53- › 42 Benéi Kaléb, le frère de Ierahmeél : Méisha’, son aîné, lui, le père de Ziph.

54- 11 Keloub, le frère de Shouha, fait enfanter Mehir, lui, le père d’Èshtôn.

55- 27 Shim’i a seize fils et six filles ; son frère n’a pas de nombreux fils.

56- Nom de son frère : Sharèsh.

57- 39 Benéi ’Éshèq, son frère : Oulâm, son aîné.

58- 17 Les portiers : Shaloum, ’Aqoub, Talmôn, Ahimân et leur frère Shaloum, la tête.

59- 20 Abishaï, le frère de Ioab, était, lui, la tête des trois.

60- Èlhanân bèn Ia’ïr frappe Lahmi, le frère de Goliat le Guiti.

61- Yehonatân bèn Shim’a, le frère de David, le frappe.

62- Sur eux, le guide Kenanyahou, le Lévi, et son frère Shim’i, le second.

63- 21 Le frère livrera un frère à la mort, le père un enfant.

64- 15 « Si ton frère faute, va, blâme-le entre toi et lui seul.

65- » 16 Longeant le bord de la mer de Galil, il voit Shim’ôn et Andreas, le frère de Shim’ôn.

66- Il voit Ia’acob bèn Zabdi et Iohanân, son frère : ils sont aussi dans leur barque à réparer les filets.

67- » 13 Quelqu’un de la foule lui dit : « Rabbi, dis à mon frère de partager avec moi l’héritage.

68- 40 C’est Andreas, le frère de Shim’ôn-Petros, l’un des deux qui avaient entendu Iohanân et qui l’avaient suivi.

69- C’est elle dont le frère Èl’azar est malade.

70- » 23 Iéshoua’ lui dit : « Ton frère se relèvera.

71- 2 Il tue Ia’acob, le frère de Iohanân, avec une épée.

72- 15 Si ton frère est attristé à propos d’une nourriture, tu ne marches plus selon l’amour.

73- Erastos, le trésorier de la ville, vous salue, ainsi que le frère Quartus.

74- 18 Nous avons envoyé avec lui le frère dont, pour l’annonce, l’éloge est dans toutes les communautés.

75- 19 Non, je n’ai vu aucun autre envoyé, excepté Ia’acob, le frère de l’Adôn.

76- 7 Tychicos, le frère bien-aimé, le fidèle assistant, mon co-esclave en l’Adôn, vous fera tout pénétrer de moi.

77- 23 Sachez que notre frère Timotheos a été relâché.

78- Qui parle contre un frère ou juge son frère parle contre la tora et juge la tora.

79- 9 Celui qui dit être dans la lumière tout en haïssant son frère est encore dans la ténèbre.

80- 10 Qui aime son frère demeure dans la lumière ; il n’est pas d’achoppement en lui.

81- Pourquoi l’a-t-il égorgé ? Parce que ses œuvres étaient criminelles, et celles de son frère justes.

82- Oui, qui n’aime pas son frère qu’il voit ne peut aimer Elohîms qu’il ne voit pas.

83- Ce Jude n’est autre que Iehouda, frère de Ia‘acob et de Iéshoua‘ bèn Iosseph.

Laisser un commentaire