Le mot foi dans la bible

1- De cela, Jérémie a pleinement conscience : Israël est d’autant plus vulnérable qu’il trahit la foi de ses pères.

2- Il s’agit d’une « défense et illustration » de la foi en Iéshoua‘, messie d’Israël et sauveur de l’humanité.

3- Ainsi libéré, Paul, ébloui, entreprend de convertir le monde à la foi nouvelle.

4- Il souhaitait par-dessus tout que cette pratique ne s’exerce jamais sans l’adhérence de la foi et de l’amour (Rm 13,8-10).

5- la déchéance politique et spirituelle d’Israël résulte de la primauté donnée à la loi sur la foi (9,30-10,21) ;

6- L’histoire d’Abrahâm prouve que la foi procure aux païens de naissance la plénitude des bénédictions divines.

7- La foi nouvelle : éthique générale (3,5-17) ; éthique conjugale et familiale (3,18-4,1) ; persévérer dans la prière (4,2-6).

8- La foi des Pères (11,1-12,29).

9- Riches et pauvres, la foi et les œuvres (2,1-2,26).

Laisser un commentaire