Le mot fille dans une phrase | Phrase avec le mot fille

1- La comtesse de Trémorel, née Berthe Lechaillu, était la fille d’un pauvre petit instituteur de village.

2- Pauvre homme ! fit le juge d’instruction, sa fille est peut-être morte.

3- Et c’est au reçu de la lettre de sa fille aînée, Mlle Laurence, qu’on l’a envoyé chercher !

4- N’avait-il pas une autre fille à aimer, et à laquelle il se devait !

5- Pardonez, pardonez, je vous en conjure, à votre malheureuse fille la douleur dont elle va vous accabler.

6- J’ai des millions et ma fille s’est suicidée.

7- Pauvre Laurence, murmura le vieux juge de paix, malheureuse jeune fille !…

8- Ah si, miss Fancy, peut-être, une fille ! Et encore, non.

9- Les affaires de la pauvre fille tournaient assez mal.

10- Tombée dans une misère relative, la pauvre fille devenait plus tenace que le lierre et désespérément se cramponait à Hector.

11- De sa vie, la pauvre fille n’avait éprouvé une terreur pareille.

12- Il n’avait jamais aimé Berthe, ni Fancy, ni persone probablement, et il aimait la fille du maire d’Orcival.

13- Les journaux la rendront plus publique que la fille des rues, chaque lecteur aura quelque chose d’elle.

14- J’aurai probablement à te confier une jolie fille que tu conduiras à M Domini.

15- Dans quelle position était cette fille avant cette succession ? demanda-t-il.

16- Laurence, ma fille bien-aimée, je vous en conjure, acceptez…

17- Ces simples mots, prononcés avec une douceur infinie, attendrirent enfin la malheureuse jeune fille et la décidèrent.

18- À Orcival, M Courtois est informé par une lettre de moi que sa fille est vivante, et il l’attend.

19- En continuant à observer, le grand brun reconut que la jeune fille ne devait pas être riche.

20- La jeune fille qu’elles visaient ne bougea point.

21- Quand je suis arrivé à la station du boulevard Saint-Germain, la jeune fille était déjà dans la voiture.

22- Enfin la fille qui est morte était vivante quand elle est entrée dans la voiture, n’est-ce pas ?

23- Soupçoné de quoi ? Puisque je te dis que cette jeune fille a succombé à la rupture d’un anévrisme.

24- Les journaux raconteront demain qu’une jeune fille est morte subitement dans un omnibus, et après-demain il n’en sera plus question.

25- Tu m’as dit que la jeune fille s’appuyait sur la dame voilée…

26- Je ne pleure pas, murmura la jeune fille qui s’efforçait de refouler ses larmes.

27- Oui, comme la jeune fille de l’omnibus, répliqua tranquillement Binos.

28- La pauvre fille qui est à la Morgue a été tuée comme je viens de tuer Mirza.

29- Ils savaient donc que cette jeune fille allait prendre omnibus ?

30- C’est cette jeune fille qu’elle voulait supprimer, et pas une autre.

31- D’expédier dans l’autre monde la pauvre fille qui est couchée à cette heure sur une dalle de la Morgue.

32- Il reconaissait maintenant que la jeune fille de l’omnibus pouvait avoir été assassinée.

33- Sa fille aimait le monde ; il l’y menait souvent, et il aimait aussi à recevoir.

34- Et cependant, elle n’était plus dans l’omnibus quand on s’était aperçu que la jeune fille était morte.

35- Seulement, il est libre de disposer de sa fortune, et il est capable de la laisser à sa fille naturelle.

36- Et moi, Mademoiselle, je me consolerais très bien d’épouser une jeune fille sans dot, si je l’aimais.

37- Ma fille et moi nous sommes obligés de vous quitter.

38- Et pourtant, je suis sûr que cette pauvre fille a été assassinée dans l’omnibus.

39- Le plaisir de venger la mort d’une pauvre fille assassinée par des scélérats.

40- Cette malheureuse fille avait pris, m’avez-vous dit, le dernier omnibus de la Halle aux vins ?

41- Oui, mais l’air modeste et réservé comme une jeune fille qui n’a jamais quitté sa mère.

42- Non, car je n’ai jamais vu la fille dont vous voulez savoir le nom, et je la décrirais fort mal.

43- Cette Italiene qui avait disparu depuis trois jours ne pouvait être que la jeune fille morte en omnibus.

44- Sa fille Bianca est désignée comme étant née de père inconu.

45- Et qu’est devenue cette fille ? Elle a disparu sans doute ?

46- Bianca Astrodi, fille de Bartolomea Astrodi, est votre nièce.

47- Et quand cela serait, s’écria M Paulet, l’existence de cette fille ne me toucherait guère.

48- Comment osez-vous dire que cette fille est morte ? Vous vous moquez de moi, je pense.

49- De sorte que, si cette fille est décédée un jour avant mon frère…

50- Je n’étais pas personellement intéressé à ce que la fille de Bartolomea Astrodi disparût.

51- En quoi, équivoques ? Cette jeune fille est morte.

52- Quand m’apporterez-vous l’acte de décès de la fille Astrodi ?

53- Sa fille Marguerite venait d’entrebâiller une porte qui communiquait avec le salon, et se tenait sur le seuil du cabinet.

54- Dix minutes après, M Paulet et sa fille s’acheminaient à pied, bras dessus, bras dessous, vers la place Pigalle.

55- Ma chevrière aurait l’air d’être la fille d’un brigand qu’on vient de fusiller.

56- Je ne sais pas, murmura la jeune fille en baissant les yeux.

57- Cette jeune fille se nommait Bianca Astrodi.

58- Cette jeune fille disparue mardi soir… le soir de mon aventure en omnibus…

59- Freneuse suivit ce conseil, et les brunes épaules de la jeune fille émergèrent de sa robe rouge.

60- Astrodi ! la fille dont vous parlez s’appelait Astrodi ! s’écria M Paulet.

61- Le père et la fille vinrent aussitôt se placer devant la toile, et le père s’écria :

62- La pauvre fille travaille pour vivre… et moi aussi, après tout, puisque je vends mes tableaux.

63- Est-ce que cette jeune fille qui prie sur la tombe est avec lui ?

64- Je vous avais chargé de faire des recherches sur une fille que mon frère avait eue en Italie.

65- Mais enfin il ne conaît pas l’adresse de cette fille ?

66- » J’ajoute que, pour signer valablement un acte, il faut être majeur, et que probablement cette fille ne l’est pas.

67- On peut tout obtenir d’une fille exaltée quand on s’y prend adroitement.

68- Pourquoi viendrait-il ? Je ne suis qu’une pauvre fille qui vis de ses bienfaits.

69- Mais… elle ne l’a pas revu ? demanda la jeune fille avec émotion.

70- » M Freneuse épouse Mlle Marguerite Paulet, fille d’un riche propriétaire.

71- Quoi ! s’écria Freneuse, Pia est la fille de ce M Boyer !… la nièce de M Paulet !

72- Qui le déshéritait au profit de sa fille naturelle.

73- Tiens ! tiens ! dit entre ses dents Binos, elle n’est pas fille de bourgeois pour rien.

74- Une jeune fille qu’on aurait tuée dans un omnibus.

75- Elle avait deviné que l’Italiene était là, et elle n’était pas fille à reculer.

76- Le père était aussi pressé que la fille d’arriver à l’atelier du peintre.

77- M Paulet n’a pas été inquiété, et sa fille aura un demi-million de plus.

78- Tenez ! j’ai été élevée dans un pensionat avec une jeune fille charmante.

79- Il rendit à la jeune fille des soins discrets qu’elle reçut sans pruderie, mais avec une extrême réserve.

80- Darcy s’abstint pourtant de toute réflexion, mais son silence en disait assez, et la jeune fille ne s’y méprit pas.

81- Darcy resta tout abasourdi devant la porte que la jeune fille venait de refermer.

82- Vous êtes une brave fille après tout, et plût à Dieu que votre sœur vous ressemblât.

83- Mais, chut ! écoutez l’artiste, puisque vous ne voulez pas de la jeune fille pour nièce.

84- Une fille sans dot se résignerait peut-être, mais ces résignations-là coûtent cher au mari qui les accepte.

85- Gaston vit madame Cambry parler à l’oreille de la jeune fille et sortir avec elle du salon.

86- Julia d’Orcival aussi est la fille d’un officier.

87- Quelles ont été tes relations avec cette jeune fille ?

88- Quoi ! vous pouvez croire que mademoiselle Lestérel… qu’une jeune fille honête jusqu’à la sauvagerie, douce jusqu’à la timidité…

89- Cet accueil rassura la jeune fille qui était pâle et un peu tremblante.

90- Il prit le poignard-éventail qu’il avait remis sur son bureau, et, le tendant à la jeune fille :

91- Non, monsieur, dit la jeune fille avec un peu d’hésitation.

92- La jeune fille tressaillit, et de grosses larmes roulèrent sur ses joues pâles.

93- Car il l’aimait plus ardemment que jamais, cette jeune fille qu’en ce moment même on interrogeait comme une criminelle.

94- Cette fille était dans la salle d’attente, à la porte de mon cabinet.

95- Son origine est honorable, puisqu’elle est la fille d’un officier.

96- La jeune fille venait de chanter : « Chagrins d’amour durent toute la vie.

97- Que diable Julia avait-elle pu faire à cette fille ? Une rivalité peut-être.

98- J’aime cette jeune fille comme je n’ai jamais aimé persone.

99- Ce n’est pas comme cette Zélie, la fille à mame Crochet, qui ne se nourrit que d’asperges tout l’hiver.

100- Ah ! je t’y prends, grande drogue, cria-t-elle à sa fille aînée.

101- Cette fille parlait de mademoiselle Lestérel dans des termes qui m’irritaient.

102- Il m’était dur de croire qu’une jeune fille que tu as résolu d’épouser…

103- Mariette était une fille bien stylée qui savait se tenir à sa place.

104- Les journaux assurent en effet que le crime a été commis par une jeune fille qui s’appelle Lestérel.

105- Et puis, la pauvre fille a bien assez de chagrin, sans que nous allions encore la tourmenter.

106- Je me suis marié, il y a six ans, avec la fille aînée d’un commandant d’infanterie.

107- « Vraiment, pensai-je, cette vieille fille n’a guère de cœur.

108- La jeunesse de votre fille est déjà passée.

109- Une jeune fille vêtue de noir se tenait près d’elle.

110- Madame Noël Alexandre était une Allier, la fille d’Achille Allier, de Nevers.

111- Il l’aurait, je crois, étranglé sans sa fille et sans moi.

112- M de Lessay fit un signe à sa fille et sortit.

113- Sa fille se retira à Nevers dans sa famille maternelle.

114- Sa fille l’a suivie dans l’éternel repos.

115- Cette jeune fille m’inspire en vérité beaucoup d’intérêt.

116- Vous ne savez peut-être pas que Noël Alexandre est mort insolvable, et que sa fille est élevée presque par charité.

117- Voilà comment j’entends l’éducation d’une jeune fille !

118- Si tu voulais garder cette jeune fille quelques anées encore, c’était dans son intérêt autant que dans le tien.

119- Comme répondant à ma pensée, la jeune fille me dit :

120- Une petite fille de trois ans, douce, rose, frêle, avec de grands yeux noirs et de longs cheveux châtains.

121- Il y a une jeune fille dans le solitaire jardin.

122- La petite fille est devenue jeune fille.

123- Les Exploits de Rocambole – Tome I – Une fille d’Espagne (1859)

124- Le Pâtissier colla ses lèvres à l’oreille de la fille de mauvaise vie :

125- Bone chance ! dit la Chivotte qui portait toujours la jolie petite fille sur ses épaules.

126- La Pie-borgne, cette belle fille à l’œil sans pudeur, disait hautement :

127- J’ai suivi le père et la fille pendant six mois, presque jour par jour.

128- L’enfant dont ils parlent me paraît cette petite fille enlevée par la Chivotte et que j’ai prise sous ma protection.

129- Sa fille ne le regardait qu’en tremblant et ne lui adressait la parole qu’avec terreur.

130- En parlant ainsi, le vieux général attira sa fille sur ses genoux.

131- Mais en quoi, m’écriai-je, interrompant sir Harris, redoutez-vous les Étrangleurs pour votre fille ?

132- Il avait deux enfants, une fille et un fils, de son union avec une jeune Anglo-indiene.

133- Le général Komistroï s’arrêta encore, et sa fille éperdue le vit fondre en larmes.

134- Les anées s’écoulèrent donc, reprit le général Komistroï, l’enfant devint jeune fille, et la jeune fille devint femme.

135- « L’heure fixée pour votre mort, celle de votre fille et du lieutenant Constantin approche.

136- Et le père et la fille l’écoutaient en frissonant, et se regardaient parfois avec une étrange expression d’épouvante.

137- Ainsi, fit le général, vous êtes là depuis le retour de ma fille ?

138- Gipsy, comme vous le savez, est une petite fille de Bohême.

139- Pardi ! fit un des hôtes du Roi George, c’est peut-être une fille de pair !

140- Il est impossible que cette jeune fille ressemble moralement au portrait qu’en a fait l’Irlandaise.

141- Cependant une grosse fille qu’on appelait Vénus, et qui m’avait en amitié, me dit d’un air mystérieux :

142- Ma fille ! ma pauvre fille… confondue avec des bohémiens… oh ! c’est affreux !

143- Derrière les valets épouvantés, une jeune fille apparut.

144- Oh ! s’écria Gipsy, je vous jure que la jeune fille que j’ai vue n’était point ma sœur.

145- Gipsy, dit-il, vous devez être chrétiene de naissance, puisque vous êtes la fille de lady Blesingfort.

146- Un homme qui a du sang indien dans les veines épouser une fille de haute race comme miss Cécilia !

147- La jeune fille s’était assise sur cette banquette qui, chaque nuit, servait de lit à John.

148- Cependant cette femme, cette jeune fille plutôt, car elle avait à peine dix-sept ans, avait le visage inondé de larmes.

149- La jeune fille avait conduit le presbytérien sur une tombe, et lui avait dit :

150- La jeune fille venait, en moyene une fois par semaine, prier sur cette tombe et toujours elle pleurait abondamment.

151- La jeune fille marchait d’un pas rapide, sans détourner la tête.

152- Sur sa robe de laine noire, la jeune fille avait une sorte de manteau à capuchon.

153- Le lendemain, la jeune fille était calme, froide, énergique :

154- Sir Arthur Newil contemplait donc la jeune fille habillée en homme, avec ravissement.

155- Je ne suis pourtant pas une fille du peuple, dit-elle.

156- Tu es une fille de reine, dit-il avec enthousiasme.

157- J’en ai trouvé une autre, une fille de bone maison, cachée par des bohémiens.

158- Alors, se conformant à la coutume, Rocambole prit la jeune fille dans ses bras et l’emporta en disant :

159- Rocambole s’était penché sur la jeune fille avec une vive anxiété.

160- La jeune fille poussa un soupir, rouvrit les yeux, et, revenant à elle, reconut Rocambole.

161- Gipsy et Rocambole gagnèrent la maison où était mort Faro, et dans laquelle la jeune fille avait passé son enfance.

162- Quand elle fut sur le toit, la jeune fille fut assaillie d’un pressentiment sinistre.

163- Une matrone répandait des fleurs sur le sol que la jeune fille foulait de ses pieds légers.

164- Ce fut une illusion sans doute, mais il sembla à Gipsy que cette jeune fille lui ressemblait.

165- Un autre s’allie à la race indiene et épouse une fille de nabab.

166- On a vu, ce qui est plus rare du reste, un pair d’Angleterre offrir sa main à une fille perdue.

167- Attendez… Toute fille consacrée à la déesse Kâli doit mourir chaste.

168- N’était-ce pas le paradis qui s’entr’ouvrait tout à coup pour la pauvre fille ?

169- Arrière ! fille de Bohême !… Arrière, misérable ! tu me fais horreur !

170- Il croyait que la jeune fille dormait, car il n’entendait aucun bruit dans sa chambre.

171- Les femmes les imitèrent et baisèrent même le bas de la robe de la jeune fille stupéfaite.

172- Tu as envoyé Osmanca et Gurhi pour étrangler la fille du général russe.

173- Tu sais aussi que Nadéïa a une fille et que toutes deux doivent mourir.

174- Tous ces hommes d’aspect grossier, témoignaient à la jeune fille un grand respect.

175- En effet, il avait conduit la jeune fille au premier étage.

176- La jeune fille abattue et pâle s’appuie sur Marmouset avec un affectueux abandon.

177- Rocambole prend la jeune fille dans ses bras et répète en regardant les Ravageurs :

178- Et il sera heureux, car la jeune fille qu’il aime est charmante… et pauvre… elle lui devra tout…

179- « Quelle fille était-ce donc, pensais-je, pour admettre qu’un gamin la querelle à propos de ses mèches ? »

180- Ils rappelaient à sa fille que je n’étais encore qu’un lycéen, qui passerait son baccalauréat dans un an.

181- La seule amie qu’elle chérît vraiment, une jeune fille suédoise, ne répondait pas à ses lettres.

182- Elle se sentait flattée que l’âme de sa fille appartînt si peu à Jacques.

183- Je rencontrai un jour sur le réseau cette jeune fille suédoise à laquelle ses correspondants défendaient de voir Marthe.

184- Sa fille la vengeait d’avoir été, croyait-elle, incomprise.

185- Alors, mère et fille échangeaient un regard significatif.

186- C’en était assez pour qu’une jeune fille très sensible et très isolée s’intéressât à moi d’une façon très particulière.

187- J’ajoutai que cette fille m’avait laissé lui dire que je l’aimais, qu’elle m’avait, elle aussi, dit qu’elle m’aimait.

188- Une honête fille et un joueur heureux ont juste autant de mérite.

189- J’avais déjà réussi créer un commencement de passion dans l’âme d’une jeune fille séparée de moi par des abîmes.

190- S’il était arrivé un malheur, cette fille appellerait tout de suite.

191- J’avais conu d’elle trois persones déjà : la créature tendre, délicate, compatissante, la jeune fille effarouchée, l’amante passionée jusqu’à l’extase.

192- Et la pauvre fille quittait la loge navrée.

193- Et, la jeune fille s’étant révoltée encore, elle lui ferma la bouche d’un geste caressant de la main.

194- Alors, toute la contrariété de la jeune fille s’exhala en une plainte basse.

195- Puis, voyant la jeune fille s’assombrir encore, la servante reprit, tout en activant le mouvement rapide de ses doigts :

196- C’est cette petite fille à qui j’ai doné hier la note à copier et qui n’en a encore rien fait.

197- Saisie, la jeune fille s’était levée, devant cet étranger maigri et jauni, qu’elle reconaissait à peine.

198- C’était une grosse fille vigoureuse, attachée spécialement au service de la folle.

199- Dans son bouleversement, la jeune fille eut une révolte.

200- Oubliant devant qui elle parlait, cette jeune fille et cette servante, elle baissait la voix, d’un air de confidence.

201- Dans sa pensée, elle n’était qu’une fille tendre, le veillant, comme une autre parente l’aurait veillé.

202- Félicité la traitait en confidente, en fille dévouée, aujourd’hui de la famille, à laquelle on pouvait tout dire.

203- Ça ne pouvait durer ainsi, il fallait forcer la jeune fille à s’engager.

204- Il osa la regarder, il fut attendri par son fin profil, son air sérieux de grande fille qui s’applique.

205- En vain, la jeune fille appela, tapa, s’épuisa.

206- D’un air d’infini reproche, elle regarda la jeune fille ; puis, elle baissa de nouveau la tête, sans parler.

207- Souriante, très respectueuse d’ailleurs, la jeune fille l’avait écoutée.

208- La veille, justement, ils avaient appris qu’il se décidait à épouser Mlle Lévêque, la fille de l’avoué.

209- Mais la jeune fille restait chagrine et songeuse.

210- La vieille fille hocha sa tête grise, toute pâle et comme usée.

211- Et elle acheva de doner son compte, réglant l’affaire en fille pratique, qui savait le prix de l’argent.

212- Une jeune fille remarquablement belle parut sur le seuil.

213- La jeune fille était devenue plus rouge qu’une pivoine.

214- Et chez la fille Wilson, n’avez-vous pas joué au baccarat tournant, et n’avez-vous pas perdu mille huit cents francs ?

215- Avouez au moins, insista M Patrigent, que cette fille a causé votre perte.

216- Ah ! il est heureux, lui, demain, il verra Madeleine, plus belle que jamais, avec son costume de fille d’honeur.

217- Oh ! fit le marquis, oh !… de la fille de cette vieille sorcière.

218- C’est d’un œil sec que la comtesse vit sa fille étendue à ses pieds.

219- Mon devoir, à moi, est de sauver votre fille et son enfant, et je les sauverai.

220- Cette inquiétude changea en une sorte de haine l’affection qu’avait Mme Fauvel pour sa fille d’adoption.

221- La noble et courageuse fille hocha tristement la tête.

222- Pauvre jeune fille ! elle ne se ménageait pas.

223- Il avait trop d’expérience pour se flatter désormais d’intimider une jeune fille si résolue.

224- Et en effet, le surlendemain, la courageuse fille prit un fiacre, et, malgré un temps épouvantable, se rendit au Vésinet.

225- Il a enlevé la fille d’un grand propriétaire…

226- Jeune fille irréprochable ! Vous vous distinguez, Mademoiselle, rien à dire… Tout cela est la conséquence d’une éducation immorale.

227- L’art culinaire doit faire partie de l’éducation de toute jeune fille convenable.

228- Ce paysan avait une petite fille à laquelle, bien avant qu’elle sût lire, il apprit à déchiffrer l’alphabet musical.

229- Il prétendait que le père était le premier violoneux du monde et que sa fille avait l’étoffe d’une grande artiste.

230- Raoul s’approcha de la jeune fille et l’embrassa d’un baiser qu’elle n’évita point.

231- Sans doute, la jeune fille est-elle émue par une marche rapide.

232- Cette fille de l’enfer devait avoir doné avec son couac le signal de quelque catastrophe.

233- « Christine est-elle toujours une honête fille ? ne put-il s’empêcher de demander tout à coup.

234- Il faut, n’est-ce pas, que l’homme soit misérable ou que la jeune fille soit bien sotte ?

235- Et les yeux hagards de la jeune fille faisaient autour d’eux le tour des choses.

236- Vous voulez donc tromper ces gens ? Peut-être préparez-vous par là à votre fille de plus grandes infortunes !

237- Un livre, un encrier, une broderie, témoignaient que la jeune fille s’était assise là peu auparavant.

238- Cependant la jeune fille ne s’éveilla pas.

239- Au détour d’un sentier, son œil tomba soudain sur la jeune fille endormie.

240- Il se leva enfin, passa derrière la jeune fille et posa sur son front un long baiser.

241- Gustave ! s’écria involontairement la jeune fille d’un ton de joyeuse surprise et en rougissant en même temps.

242- Sur ces entrefaites, Gustave s’approchait de la jeune fille et murmurait quelques mots inintelligibles.

243- La jeune fille releva la tête et répondit avec résolution.

244- M de Vlierbecke attira vers lui sa fille enthousiasmée, et posa sur son front un doux baiser.

245- M de Vlierbecke serra plus étroitement sa fille sur son sein, et respecta silencieusement l’affliction de l’infortunée Lénora.

246- La jeune fille cacha les larmes qui germaient dans ses yeux, et se détourna de lui, prête à s’éloigner.

247- Un amour comme le nôtre s’éteint-il en un jour, Gustave ? dit la jeune fille en soupirant.

248- La jeune fille pencha la tête, baissa les yeux, et répondit d’une voix solenelle :

249- Mon Dieu, j’ai promis à mon père de vous oublier ! murmura la jeune fille avec une sorte d’effroi.

250- Le père et la fille s’élancèrent en effet l’un vers l’autre et demeurèrent quelques instants abîmés dans une profonde félicité.

251- Le gentilhomme était encore plus ému que sa fille ; les larmes aux yeux, il reprit d’une voix exaltée :

252- Le gentilhomme prit la main de sa fille et répondit d’un ton solenel :

253- Il laissa la main de sa fille et, sans détourner d’elle son regard, commença son récit d’une voix calme.

254- Bientôt la jeune fille rapprocha sa chaise de son père et prit sa main sans prononcer un mot.

255- La jeune fille contemplait son père d’un œil humecté par les larmes de la pitié.

256- La jeune fille frémit en voyant la tristesse redescendre comme un voile sombre sur le front de son père.

257- Le père et la fille se dirigent à pas lents vers la ferme.

258- Il trouva tout le monde et même sa fille fondant en larmes.

259- Il dit à sa fille quelques paroles empreintes d’une mâle énergie, et Lénora parut sortir d’un triste songe.

260- En prononçant ces mots, la jeune fille porta la main à la cage et poursuivit :

261- La jeune fille l’embrassa tendrement, et, en serrant sa main d’une étreinte caressante :

262- Comme si la jeune fille se reprochait de perdre le temps, elle se rassit et se remit à coudre.

263- La jeune fille descendit l’escalier d’un pas rapide et léger.

264- M de Vlierbecke regarda sa fille avec surprise et dit d’un ton de reproche :

265- Gustave ! Gustave ! dit la jeune fille d’une voix frémissante.

266- Il s’avança muet vers sa fille et l’écarta de la porte.

267- Rends ma fille heureuse ; elle est ta fiancée !

268- Rosina la Rouge était-elle sa fille ou sa nièce ? Il n’avait pas un trait de commun avec elle.

269- Est-ce qu’elle n’est pas la fille du brocanteur Aaron Wassertrum ? demandai-je.

270- « Tout comme sa fille aujourd’hui, elle tournait la tête des gamins à moitié poussés.

271- Dès qu’il serait revenu du tribunal rabbinique, sa fille m’avertirait.

272- Elle était la fille de Hillel, et cela suffisait pour qu’elle ne fût pas comme les autres.

273- Permettez-moi de vous présenter : la fille d’un ami très cher, la comtesse…

274- Je me disposais justement à faire une promenade avec la fille de mon ami…

275- Un détenu m’avait dit que c’était la fille du sommelier en bas qui jouait.

276- Dites-moi donc, Wenzel, que devient l’archiviste Hillel et comment va sa fille ?

277- Vous savez peut-être aussi ce que devient la fille de M Hillel, Mirjam ? Vous la conaissez ? demandai-je.

278- Ma fille me jeta un coup d’œil empreint d’une crédulité étonée.

279- C’était une fille pour couvertures de revues.

280- Chaque fois que Sonia, la petite fille qui ne parlait jamais, venait se peigner devant la glace, Sophia venait aussi.

281- C’est à une jeune fille certainement qu’il pensait la nuit, comme un héros de roman.

282- Près de la première fenêtre, une jeune fille cousait, le dos tourné, semblant attendre son réveil…

283- La jeune fille s’y promènerait sous une ombrelle blanche.

284- « Voilà la “maison de Frantz”, dit la jeune fille ; il faut que je vous quitte… »

285- Puis l’attitude de la jeune fille changea.

286- Une petite fille sur une vieille jument blanche avait remporté la victoire.

287- La jeune fille ? Meaulnes se mariera avec elle quand il aura fait son anée de service.

288- « La jeune fille de qui je t’ai parlé était là encore, attendant comme moi.

289- « Je sais, a-t-elle dit, qu’autrefois, dans cette maison, une jeune fille et son frère venaient passer les vacances.

290- Et la jeune fille du domaine perdu l’ouvrirait-elle, que je n’ai maintenant plus rien à lui dire.

291- Et qu’avez-vous fait de cette malheureuse fille ?

292- Il arriva encore une voiture du Vieux-Nançay, des paysans inconus avec une grande fille enrubanée.

293- Vous reviendrez ici dans un an exactement, à cette même heure : vous trouverez la jeune fille que vous aimez.

294- Longtemps Meaulnes écouta la jeune fille en regardant silencieusement par une fenêtre.

295- Elle venait m’anoncer qu’une petite fille était née aux Sablonières.

296- La petite fille avait la tête blessée et criait beaucoup mais elle paraissait bien en vie.

297- La petite fille a failli mourir cette nuit.

298- La petite fille endormie ans son berceau était toute pâle, toute blanche, comme un petit enfant mort.

299- “Je deviendrai certainement une fille perdue”, disait-elle.

300- Seule, le long d’un mur, traînant deux gamins en guenilles, une sale fille poudrée passa.

301- La seule joie des Sablonières, ce fut bientôt la petite fille qu’on avait pu sauver.

302- Et déjà je l’imaginais, la nuit, enveloppant sa fille dans un manteau, et partant avec elle pour de nouvelles aventures.

303- D’ailleurs, comparer ensemble une jeune fille russe et un Français est impossible.

304- Pourquoi est-ce précisément d’un Français et d’une jeune fille russe que vous parlez ?

305- Si vous êtes la fille du sergent Dunham, le grand prophète des Delawares n’a jamais dit rien de plus vrai.

306- Mais vous savez ce que c’est qu’une fille dont l’amour a tourné la tête.

307- La fille du sergent sera peut-être effrayée, dit-il.

308- Elle n’a pas l’air d’être fille à s’effrayer aisément.

309- Nous débarquerons la fille du sergent sur cette souche, et elle pourra gagner la terre à pied sec.

310- Il faut vous souvenir que cette jeune fille n’a jamais été sur mer.

311- Il y a une jeune fille parmi eux, et quelques-uns de nos braves n’ont pas de femme.

312- Vous n’avez pas amené la fille du sergent ici à portée de leurs balles, j’espère.

313- Il faut sauver la fille du sergent, Eau-douce, répondit Pathfinder avec une énergie calme.

314- Oui, oui, il faut que la fille du sergent soit protégée.

315- Il n’y a rien à craindre pour la fille du sergent.

316- Je n’en doute pas, Eau-douce, et persone ne doute de votre désir d’être utile à la fille du sergent.

317- C’est de la perversité, Magnet, et une jeune fille doit parer[22] tout ce qui ressemble à de l’obstination.

318- C’est la nature d’une jeune fille née de parents chrétiens, et il faut qu’elle la conserve.

319- Mais à quoi cela me servira-t-il pour gagner le cœur d’une jeune fille ?

320- Allons, allons, je vois qu’il faudra que je me charge de faire la cour à ma fille pour vous.

321- La fille est comme sa mère, major Duncan, et elle peut passer l’inspection, dit le sergent avec fierté.

322- Oui, oui, la fille peut passer l’inspection.

323- Je pense comme Votre Honeur, et je n’ai nul désir de voir ma fille femme d’un officier.

324- Si elle peut s’élever au même rang qu’occupait sa mère avant elle, cela doit satisfaire toute fille raisonable.

325- Hum ! Et vous croyez que ce sont là des preuves certaines des sentiments de votre fille ?

326- N’y a-t-il pas une forte différence d’âge entre Pathfinder et votre jolie fille ?

327- Oui, major, c’est mon beau-frère Cap qui a accompagné ma fille ici.

328- Et la première de toutes étant fille du jardinier de mon père, cette alliance ne l’était pas.

329- Mais c’est peu de chose si le cœur de la fille est libre.

330- Faites attention, Lundie, que Mabel est la seule fille blanche qui soit à marier sur toute cette frontière.

331- Mais Mabel que voici, la fille du sergent, en croira vos paroles.

332- C’est parler en fille de votre mère, ma nièce, et de manière à faire honeur à la famille Cap.

333- Mais vous êtes fille d’un soldat, et nous savons tous que vous en avez le courage.

334- Pathfinder, me disait le sergent, vous trouverez ma fille semblable à sa mère.

335- Vous devez avoir bone opinion de Pathfinder, sans quoi vous ne songeriez pas à lui doner votre fille ?

336- Votre mari, Mabel, pensera probablement à la fille plus qu’au père.

337- Le sergent Dunham, sa fille et Pathfinder s’embarquèrent donc dans la pirogue.

338- Je parlerai à ma fille ce soir même, et je le ferai en votre nom, comme étant le principal intéressé.

339- Je sais parfaitement que jamais ma fille ne sera la femme du lieutenant Muir.

340- Plus jeune certainement que le lieutenant Muir, dit Mabel en riant comme une jeune fille qui n’a aucun souci.

341- Mon père, dit-elle tranquillement et presque avec un saint calme, Dieu bénit la fille obéissante.

342- Ne pas savoir, fille pouvoir mieux dire quand père revenir.

343- Lys, fille Yengeese ? dit-elle d’un ton interrogatif.

344- Certainement, et c’est comme fille Yengeese que je voudrais sauver mes compatriotes qui vont être massacrés.

345- Alors le major appela la jeun

Laisser un commentaire