Le mot enfant dans une phrase | Phrase avec le mot enfant

1- Ton enfant ! Eh bien ! il aurait été le mien.

2- Mille souvenirs de ce temps où Laurence enfant jouait sur le tapis près de lui, se représentaient à sa pensée.

3- On se dit : non, c’est impossible, elle est presque un enfant et je suis presque un vieillard.

4- Agonisant, si faible qu’un enfant eût eu raison aisément de son dernier souffle, il prenait pour elle des proportions supra-humaines.

5- Une perle, cher monsieur, qui me soigne comme son enfant et qui pour moi passerait dans le feu.

6- Être vieux et aimer une enfant ! J’ai cru que je deviendrais fou.

7- Vous êtes une pauvre enfant séduite par un misérable.

8- C’est-à-dire celle qui était assise à côté de cette pauvre enfant ?

9- Qu’est-ce que tu dis de ça, enfant de la montagne ? lui demanda le rapin.

10- Et il ne serait pas impossible qu’il fît son testament au profit d’un enfant qu’il aurait eu jadis à Rome.

11- Il a eu cette enfant à Rome, où il résidait alors.

12- » N’est-ce pas, carissima ? ajouta-t-il en s’adressant à la pauvre enfant qui pleurait.

13- La pauvre enfant n’avait pas pris le deuil.

14- Madame, lui dit-il sévèrement, cette enfant est accablée de chagrin, et je vous prie de mesurer vos paroles.

15- Un peintre ?… en effet, cette enfant est habillée à l’italiene ; un modèle, sans doute ?

16- La pauvre enfant n’a pas eu la force de supporter ce coup.

17- Vous ne tenez pas à être vue, n’est-ce pas, ma chère enfant ? lui demanda-t-elle.

18- Vous insultez une enfant qui vaut mieux que vous, répliqua Freneuse, emporté par la colère.

19- Est-ce que cette pauvre enfant s’imaginerait que je la fais comparaître pour la fiancer à Gaston ?

20- Ainsi, s’écria douloureusement madame Cambry, vous croyez que cette malheureuse enfant est perdue ?

21- Un enfant qui est né il y a un mois et que sa mère a fait disparaître.

22- Ils avaient bien besoin d’avoir un enfant !

23- Je la crois capable d’élever un enfant comme moi de jouer de la guitare.

24- Je ne puis dire combien cette enfant me plut tout d’abord.

25- Le père de cette enfant était un financier bien conu.

26- Il eut ainsi la douleur et la honte de blesser en duel un enfant de seize ans.

27- Cette enfant est indomptable, s’écria mademoiselle Préfère.

28- Comme vous êtes faite, ma chère enfant ! murmura mademoiselle Préfère, avec un douceur maternelle, en lui arrangeant son col.

29- Cette chère enfant ! soupira la maîtresse de pension de sa voix la plus tendre.

30- Je le crus aussi et je m’accusai de m’attacher misérablement aux propos d’un enfant qui ne sait ce qu’il dit.

31- Je la pris dans mes bras et la montai dans l’escalier de madame de Gabry comme un petit enfant endormi.

32- Miséricorde ! m’écriai-je ; dix ans de prison pour avoir sauvé une inocente enfant !

33- Vous voyez que le code est bon enfant et qu’il vous ouvre une porte de ce côté-là.

34- À côté de la voiture, il y avait une femme qui disait à un enfant :

35- La vie de cet enfant était l’enjeu du combat.

36- Ne me rendrez-vous pas mon enfant ? supplia la jeune femme.

37- Mon père, ne mettrez-vous pas un terme à mes longues souffrances ?… ne me rendrez-vous pas mon enfant ?

38- Mon Dieu, mon Dieu ! murmura-t-elle, protégez-moi ! Mon Dieu ! rendez-moi mon enfant !

39- Le troisième, qui serrait l’écoute avec la hardiesse d’un canotier consommé, était cet enfant terrible que les Ravageurs appelaient Marmouset.

40- Vous voulez savoir ce que j’ai fait de votre enfant ?

41- Le premier vagissement d’un enfant arrêta mon bras.

42- Quand elle revint à elle, son enfant n’était plus là ; Constantin n’était plus là.

43- Constantin vous a abandonée et votre enfant est mort.

44- Vous me demandiez votre enfant et je vous répétais qu’il était mort.

45- Le lieutenant Constantin s’approcha vivement de moi, regarda son enfant et poussa un cri semblable au mien.

46- Ah ! s’écria Nadéïa, qu’avez-vous fait de mon enfant ?

47- Votre enfant est à Paris… cachée… bien cachée… je la vois très souvent…

48- Pensez-vous que vous puissiez défendre un vieillard, une pauvre femme et une enfant ?…

49- C’est probablement la reine qui t’envoie cela, mon enfant !

50- Elle aura adopté une enfant qu’elle aura mise à votre place et qui l’appelait « sa mère ».

51- C’était un enfant de Paris, dans la mauvaise et pernicieuse acception du mot.

52- C’était son frère, enfant pâle, aux cheveux d’albinos, et dont tous les gestes trahissaient la maladie.

53- Quel prestige aurait pour un enfant un jouet qui se done lui-même ! J’étais ivre de passion.

54- Je la traitais comme un enfant qui demande la lune.

55- À notre âge, il me semblait impossible, injuste, que nous eussions un enfant qui entraverait notre jeunesse.

56- Mais cet enfant ne pouvait s’expliquer pour son mari que si elle supportait son contact aux vacances.

57- Je l’obligeais à regarder fixement une autre image d’elle, bébé, pour que notre enfant lui ressemblât.

58- Marthe parlait de notre avenir et de notre enfant !

59- Au fond, c’était pour elle la meilleure preuve que cet enfant n’était pas le mien.

60- Je n’avais jamais pensé bien profondément que cet enfant pût être celui de Jacques.

61- J’acceptais presque cet enfant de l’autre.

62- En réalité, ils sont, devant ceux qu’ils fréquentent, comme un enfant devant une montre.

63- Il n’y reconaissait que le zèle d’un enfant très fervent.

64- Il s’agissait surtout de tenir compagnie à un enfant de douze ans, le second fils du marquis de Jussat.

65- Il s’aperçut tout petit enfant et qui travaillait ses devoirs avec une minutie de conscience digne de son père l’horloger.

66- C’était un enfant sans raison, qui, parfois, galopait au moindre caprice, ainsi qu’un animal indompté.

67- Allons, viens te coucher, méchante enfant ! Tu me diras cela demain.

68- Il ne pouvait faire davantage le malheur de cette enfant qu’il adorait.

69- Cette enfant est bien malade ! prononça-t-il enfin.

70- Elle souhaitait la voir morte, ainsi que cet enfant maudit.

71- Votre enfant est en sûreté, répondit-elle, et rien ne lui manquera.

72- Lui, manquer de pain, lui, son enfant ! Et elle était riche, et tout Paris enviait son luxe !

73- Tu me crois un homme, je ne suis qu’un pauvre enfant sans consistance.

74- C’était un enfant charmant, heureusement doué d’un extérieur séduisant, ayant une intelligence vive et nette.

75- « Monsieur, je n’ai point oublié le petit enfant qui est allé me chercher mon écharpe dans la mer.

76- Mais le père Daaé secouait la tête tristement, puis son regard brillait en regardant son enfant et lui disait :

77- Une aumône ! Soit… buvons cette dernière goutte du calice de douleur ! C’est pour mon enfant !

78- Allons, Lénora, ne t’attriste pas, mon enfant ! Assieds-toi ; j’ai à t’apprendre une importante nouvelle.

79- Peut-être l’amour de mon enfant m’a-t-il égaré.

80- Le secret de mes douleurs est précisément mon amour pour toi, mon enfant adorée.

81- Hélas ! elle nous a quittés, la douce enfant ! Rien, plus rien que le souvenir !

82- À quinze ans elle a eu un enfant et depuis elle n’a pas reparu.

83- Emporté par ma joie, je lui criai comme un enfant :

84- C’était faux, naturellement, mais à rien ne servait de discuter avec un enfant prodige de quarante-cinq ans.

85- Et, enfant paisible que j’étais, je ne manquais pas de l’approuver.

86- Et savoir cela, en être sûr, suffit au contentement parfait du brave enfant que je suis.

87- Ils vous accueilleront comme un enfant perdu qu’on a retrouvé et tout sera fini.

88- Ce n’était plus ce royal enfant en guenilles des anées passées.

89- De cœur, sans doute, il était plus enfant que jamais : impérieux, fantasque et tout de suite désespéré.

90- La petite fille endormie ans son berceau était toute pâle, toute blanche, comme un petit enfant mort.

91- Un enfant ! Cela peut-il s’imaginer ? Que peut-elle attendre de cela ?

92- Cet homme n’était alors qu’un enfant de dix ans.

93- Non, mon enfant ; il y a plus ou moins d’Océan tout autour de la terre.

94- Les feuilles, mon enfant ! qu’est-ce que c’est que des feuilles ? Il n’y en a pas sur l’Océan.

95- Je crois même qu’elles n’ont pas plus de nom qu’un enfant mort sans être baptisé.

96- Comme qui, mon enfant ? Conaissez-vous quelqu’un qui porte ce nom, Pathfinder ?

97- Je l’ai vu pleurer comme un enfant en me parlant de ses sentiments pour vous.

98- Mon frère, s’il vit, désirera retourner à son bâtiment, et mon enfant n’aura plus de protecteur.

99- Ah ! Jasper, il me semble parfois que je ne suis pas assez bon pour cette chère enfant !

100- Le chapelain nous a dit quelque chose de semblable, frère Cap ; la chère enfant peut avoir raison.

101- Mabel, mon enfant ! dit-il enfin d’une voix qui semblait se ranimer, Mabel, je vous quitte.

102- L’intérêt, faible peut-être, qu’il me témoignait, me parut, à moi malheureux enfant rebuté, une image de l’amour paternel.

103- Ses plaintes furent celles d’un enfant gâté.

104- Cette insouciance me fit prendre pour un enfant par la duchesse.

105- Ne faut-il pas avoir un peu de coquetterie pour le dernier enfant ?

106- Je redevins enfant avec eux, plus enfant qu’eux peut-être, car j’espérais aussi ma récolte.

107- A des raisonements concluants, il répondait par l’objection d’un enfant qui mettrait en question l’influence du soleil en été.

108- Entre cet œillet rouge et cette rose, mon pauvre enfant a souffert.

109- — Pauvre enfant ! dit-elle, n’êtes-vous pas toujours mon fils ?

110- La comtesse se leva par un mouvement d’impatience, comme un enfant qui veut un jouet.

111- Moi ! n’avoir pas souci de mon enfant !… cria-t-il tout à coup d’un accent plaintif.

112- Je n’ai jamais vu un enfant aussi méchant.

113- Short est bon enfant dans ce qu’il est ; mais votre véritable ami, c’est Codlin, et non pas Short.

114- Un enfant bien supérieur à tous ses camarades, à l’étude comme au jeu.

115- Le prix de la course générale, mon enfant ; le prix qui devait être disputé le second jour.

116- « Eh bien ! mon enfant ? s’écria Mme Jarley, qui s’arrêta en voyant Nelly se tourner vers elle.

117- C’est comme si j’entendais sa mère ; pauvre enfant !

118- Jamais peut-être on n’avait vu une enfant qui dans son air et ses manières ressemblât plus à une vieille.

119- M Brass avait dit une fois qu’il pensait que c’était « un enfant de l’amour.

120- Où sont-ils ce vieillard et cette enfant dont vous parlez ?

121- Mais arrêtez donc ça, vociférait Jujube, c’est déplorable ! Un enfant insupportable, un père qui jette le trouble…

122- Et toi aussi, cher enfant ; embrasse-moi et ne fais pas de mauvais rêves.

123- Enfin, dit-elle, le cher enfant peut recevoir des visites, il se lève et entre en convalescence.

124- Ne craignez rien, ma chère enfant ! dit Gédéon appuyant tendrement sa main sur le bras de la jeune fille.

125- Non, non, ce n’est pas cela, mon cher enfant ! dit l’oncle, en lui serrant vivement la main.

126- Loin de là, mon enfant ! Bien loin de là ! protesta le malheureux oncle.

127- La pensée de cet enfant était une des choses les plus curieuses que j’avais jamais eu à observer.

128- C’était un des petits côtés du noble caractère de cet enfant étrange.

129- Ces enquêtes étaient conduites par notre plus jeune rédacteur, un enfant de dix-huit ans, Joseph Rouletabille, qui sera illustre demain.

130- Si le ciel veut que mon enfant me survive, ne le repoussez pas, veillez sur lui.

131- Et serrant contre elle son enfant qui criait, elle tentait de se lever.

132- Mon enfant ! s’écria-t-elle ; m’enlever mon enfant ! Qu’allez-vous donc faire de moi ?

133- Vous nourrissez votre enfant ? lui demanda la religieuse.

134- Heureusement, dans son désespoir, le pauvre enfant avait oublié qu’il savait nager.

135- Et on le prenait pour quelque enfant de bohémiens dont il se trouvait toujours quelque voiture dans les environs.

136- C’est là encore qu’elle avait entraîné, qu’elle avait emporté son enfant !

137- Je me disais : « Son père… son père et son enfant ! »

138- Mathilde s’était précipitée sur son enfant et le couvrait de son corps comme s’il eût été déjà menacé.

Laisser un commentaire