Le mot du dans une phrase | Phrase avec le mot du

1- Le cabinet du comte, particulièrement, avait été bouleversé.

2- Ordre fut doné à un gendarme d’atteler le tilbury du comte et de partir en toute hâte.

3- Au milieu du gazon, on aperçut quelque chose de rouge que le juge de paix alla ramasser.

4- Et, suivi seul du juge de paix, il s’approcha du corps.

5- Ce serait alors le cadavre du comte que les assassins auraient traîné à travers la pelouse.

6- M Courtois parlait avec animation, cherchant à faire pénétrer ses impressions dans l’esprit du juge de paix.

7- Les empreintes laissées par les Bertaud sur les deux côtés du fossé venaient de lui sauter aux yeux.

8- Le trouble du père et du fils devenait de plus en plus manifeste.

9- Avec tout cela, murmurait M Courtois, pas de traces du comte !…

10- Portons la comtesse à la maison, ordona le juge de paix, nous verrons ensuite à chercher le cadavre du comte.

11- Discuter un article du code est à ses yeux une monstruosité.

12- Le maire d’Orcival et le père Plantat s’étaient levés avec empressement pour courir au-devant du juge d’instruction.

13- C’est entre cinq et neuf heures du matin, été comme hiver, qu’il fait ses visites.

14- En attendant, proposa le maire, vous désireriez peut-être, monsieur le juge d’instruction, visiter le théâtre du crime.

15- Un geste du juge d’instruction lui ferma la bouche et le père Plantat continua :

16- Ils passaient l’après-midi ensemble et se séparaient à l’heure du dernier train.

17- L’installation du comte Hector au Valfeuillu ne changea rien absolument aux habitudes du château.

18- Le bonheur semblait s’être fixé à tout jamais sous les ombrages délicieux du Valfeuillu.

19- Moins d’une heure avant d’expirer il voulut qu’on éveillât et qu’on fît venir tous les domestiques du château.

20- Immense fut la douleur du comte et de la jeune veuve.

21- Melun n’est pas au bout du monde, dit-il, et il y a des hôtels à Melun.

22- L’œil brillant du père Plantat s’éteignit subitement, il remua les lèvres comme s’il eût voulu parler, cependant il se tut.

23- Il fut interrompu par un grand bruit partant du vestibule.

24- Il s’était cramponé à la porte du salon et on ne pouvait le faire avancer.

25- Le remords et la frayeur du châtiment ! murmura le maire.

26- Il se tenait debout en face du juge, s’appuyant au dossier d’un meuble.

27- Les lèvres du malheureux eurent un mouvement comme s’il eût voulu répondre, une réflexion subite l’arrêta, il se tut.

28- Le passé, on n’a que ce mot à vous jeter à la face, comme si du passé dépendait l’avenir.

29- Il ne vous dira pas que, dégoûté, jusqu’à la tentation du suicide, de cette vie abjecte, j’ai voulu en sortir.

30- À preuve, ajouta-t-il, qu’ils doivent y être encore et que peut-être il y a du gibier de pris.

31- L’inquiétude du bonhomme frappa beaucoup les quatre auditeurs.

32- Cependant le cadavre du comte ne se retrouvait toujours pas.

33- Très émus de ce crime affreux, inquiets du mystère qui recouvrait encore cette affaire, ils renfermaient et dissimulaient leurs impressions.

34- M Courtois, lui, prêtait l’oreille aux bruits du dehors.

35- La nouvelle du double meurtre se répandait dans le pays, la foule croissait de minute en minute.

36- On n’écoutait déjà plus les injonctions du brigadier.

37- Tel dans l’Histoire de la Restauration on représente Manuel, au moment du fameux : « Empoignez-moi cet homme-là.

38- C’est moi, du reste, qui ai fait son éducation.

39- Le cadavre de la comtesse a été trouvé, mais le corps du comte est introuvable.

40- C’est que l’étude du terrain est indispensable ; il faut voir, dresser ses batteries.

41- Puisque vous savez tant de choses, lui dit-il sèchement, nous allons procéder à l’examen du théâtre du crime.

42- Les malheureux ! On ne salit pas tout ainsi dans une maison, ou du moins on essuie.

43- Il est clair que Guespin, s’il n’est pas complice du crime, en a du moins eu conaissance.

44- De telle sorte, que cette humidité ne suffit pas pour nous doner le moment précis du crime.

45- Était-elle donc encore debout, prenant une tasse de thé à trois heures du matin ? C’est peu probable.

46- C’est encore moins à cette heure-là, qu’en plein mois de juillet, au lever du jour, on assassine les gens.

47- Les explications du juge d’instruction le tirèrent de ses méditations ; il se leva.

48- Comme un médecin au lit du malade, il veut être sûr de son diagnostic.

49- Il ramena doucement les couvertures et le drap du dessus au milieu du lit, tout en poursuivant :

50- Depuis un moment, les yeux du père Plantat cherchaient ceux du juge d’instruction.

51- Ainsi, dans cette affaire, le juge d’instruction et le père Plantat étaient loin d’être du même avis.

52- Sur l’interpellation du père Plantat, il se retourna.

53- Et comme il avait sur le cœur la brusquerie du juge d’instruction, il ajouta, inocente vengeance :

54- Eh bien, voilà, continua Baptiste, de l’air le plus tranquille du monde.

55- Naturellement, poursuivit le drôle sans se hâter, je rouvre la porte du petit salon.

56- La figure du père Plantat restait calme, mais son œil étincelait.

57- Il continuait à offrir la physionomie la plus indifférente du monde, tout en relevant quelques notes sur son carnet.

58- Son amour-propre d’élève du père Tabaret était émoustillé.

59- Je me croyais sûr du caractère des assassins et alors l’enquête allait de soi, tandis que maintenant…

60- Avait-on l’habitude au château de monter du vin à l’avance ?

61- Ce n’est même pas du vin, monsieur, qu’il y a au fond de ces verres.

62- Et, saisissant un verre, il le mit sous le nez du père Plantat, en ajoutant :

63- « Peste soit, lui disait-il, peste soit du vieux cachottier.

64- L’assaillant, qui se précipite en avant, s’appuie nécessairement sur la partie antérieure du pied et l’imprime sur la terre.

65- Je me propose d’envoyer un architecte relever le plan exact de la maison et du jardin.

66- Elle a été reconue par tous les gens du château et Guespin a avoué sans difficulté qu’elle lui appartient.

67- Que pensez-vous, je vous prie, de cette preuve de culpabilité du prévenu ?

68- Très fort ! quoique du même toneau et prévu par nos calculs.

69- Dans la salle de billard du château de Valfeuillu, le docteur Gendron venait d’achever sa funèbre besogne.

70- M Lecoq et le père Plantat s’étaient approchés, refermant la porte qu’assiégeaient les domestiques du château.

71- L’altération des traits et de la voix du docteur ne pouvait être causée par la tâche qu’il venait de remplir.

72- Les yeux du docteur eurent, en s’arrêtant sur l’agent de la Sûreté, une expression d’immense stupeur.

73- Je dois partager avec monsieur le juge de paix l’honeur du système qui nous a amenés à prévoir ce fait.

74- Il prit la lampe et passa de l’autre côté du billard.

75- M Lecoq se tenait en haut du billard, se penchant pour examiner de plus près.

76- La lame du couteau devait être large de trois centimètres et longue de vingt-cinq au moins.

77- Cet exposé du docteur parut contrarier vivement M Lecoq.

78- Peut-être se doutait-il du jeu qu’ils jouaient.

79- Pour aujourd’hui, oui, monsieur Pour les quelques perquisitions qui me seraient encore utiles, j’ai besoin de la lumière du jour.

80- Devant la grille de l’habitation du maire, stationaient une quinzaine de femmes du bourg.

81- Au milieu du groupe, Baptiste, le valet qui fait ce qu’il veut, pérorait et gesticulait.

82- Mais à l’approche du redoutable juge de paix, les commères s’envolèrent comme une troupe de mouettes effarouchées.

83- Comme cependant il a grand-peur du bonhomme, il dissimula sa contrariété sous son sourire, habituel.

84- La porte du salon, mal éclairé par deux bougies, était toute grande ouverte.

85- L’entrée du père Plantat tira M Courtois de l’état de morne stupeur dans lequel il était plongé.

86- De grosses larmes roulaient silencieuses le long des joues du vieux juge de paix pendant qu’il déchiffrait cette lettre désespérée.

87- Mais le souvenir du crime de Valfeuillu lui revint, et c’est avec un profond découragement qu’il reprit :

88- Je vous ai mal reçu tantôt et jugé du haut de mon sot orgueil ; pardonez-moi.

89- J’avais, reprit le juge de paix, j’ai eu comme le pressentiment du malheur qui arrive aujourd’hui.

90- C’est pour elle que j’ai réuni ma collection de bruyères du Cap.

91- À l’invitation du juge de paix, le rebouteux fit quelques pas dans le salon, souriant et saluant.

92- Le ton du juge de paix devenait de plus en plus bienveillant.

93- Le rebouteux parti, M Lecoq vint se poser en face du père Plantat et ôtant son chapeau :

94- Étroite et petite est la maison du juge de paix d’Orcival ; c’est la maison du sage.

95- Une planchette mobile, près de la cheminée, supporte les livres préférés du père Plantat, les amis discrets de sa solitude.

96- Cependant, vers cinq heures, renonçant décidément au déjeuner, elle avait commencé les préparatifs du dîner.

97- Me commander un dîner à cette heure ! grondait-elle, cela a-t-il, je vous le demande, du sens commun ?

98- Il arrivait, de fort mauvaise humeur, chargé du sac de nuit de M Lecoq.

99- Pas un mot n’avait été échangé entre eux, depuis qu’ils avaient quitté la maison du maire.

100- C’est à quoi je pensais du matin au soir.

101- S’il existait, voyez-vous, beaucoup de voleurs de ma force, il faudrait rayer du dictionaire le mot propriété.

102- Et vous êtes content du changement ? demanda le docteur Gendron.

103- Il est des gens, continua-t-il, qui ont la rage du théâtre.

104- J’ai vaincu le démon du jeu, je n’ai pas triomphé de la femme.

105- Pour moi, en effet, le crime du comte n’est encore qu’excessivement probable.

106- Elles nous expliquent d’abord comment, la nuit du crime, précisément, il y avait au Valfeuillu toute une fortune.

107- Nous savons que la comtesse est morte d’un coup, du premier, comme foudroyée.

108- Mais, vous-même, insista le docteur, vous niez l’habileté du comte.

109- Ajoutez, interrompit le père Plantat, que ce titre a été un des mobiles du crime.

110- Il croit que du premier coup il va mettre la main dessus.

111- « Dans l’escalier, l’ivresse du sang, de la vengeance, se dissipe, ses terreurs commencent.

112- À ce moment, poursuivit l’agent de la Sûreté, la rage et l’effroi du comte de Trémorel étaient au comble.

113- Voici donc, reprit-il, la première partie du drame.

114- Cette manœuvre explique parfaitement la tache de sang très large du vestibule.

115- De l’autre côté du gazon, reprit M Lecoq, le comte a de nouveau enlevé le cadavre.

116- Débarrassé du cadavre, le comte regagne la maison.

117- Il croit verser du vin dans cinq verres, il y verse du vinaigre qui prouvera que persone n’a bu.

118- On eût dit qu’il prêtait l’oreille à quelque bruit insolite venu du jardin.

119- Voilà, s’écria le père Plantat, voilà l’indiscutable preuve de vos suppositions au sujet des pantoufles et du foulard.

120- L’ombre étendue à terre se défendait avec l’énergie si dangereuse du désespoir.

121- Telle était la stupéfaction du père Plantat et de M Gendron, que ni l’un ni l’autre ne put répondre.

122- Il avait au cou, un peu au-dessous du menton, une blessure qui saignait.

123- Les yeux du père Plantat et de M Gendron interrogeaient avec tant d’insistance, que l’agent de la Sûreté continua :

124- Pendant cet interrogatoire sommaire du rebouteux, le père Plantat réfléchissait.

125- La porte du cabinet noir refermée, le père Plantat tendit la main à l’agent de la Sûreté.

126- M Gendron qui étudiait sérieusement le vrai Lecoq, crut voir un fin sourire éclairer la figure si intelligente du policier.

127- Et d’ailleurs, hier encore, je fermais les yeux à l’évidence, il m’a fallu le brutal témoignage du fait…

128- Dans les allées du jardin, les merles effrontés couraient en sifflant.

129- Le comte Hector était un peu plus que ravi du bruit qu’il faisait par le monde.

130- Il ne parut pas autrement ému, et le domestique se retira surpris et émerveillé du flegme de son maître.

131- Elle était loin cependant d’être belle, dans l’acception classique du mot.

132- Elle essayait de glisser les billets dans la poche du comte qui se défendait.

133- Il s’assit sur un banc en face du musée de minéralogie.

134- Cependant, les tambours battaient la retraite autour du jardin.

135- Et, sortant du jardin avec les derniers promeneurs, il gagna le Quartier Latin.

136- Son insouciance du matin avait fait place à une résignation morne.

137- Ces quelques lignes éclatèrent comme des obus dans le cerveau du comte de Trémorel.

138- Il songeait encore à cet article du journal qui venait de lui tomber sous les yeux.

139- L’un prenait sa maîtresse, l’autre achetait ses chevaux, le troisième s’arrangeait du mobilier.

140- C’est le vulgaire courage du duelliste et du coureur de courses au clocher.

141- Il remit ses armes sur la table et revint s’asseoir près du feu.

142- Il faisait des efforts inouïs pour se prouver, pour se démontrer la nécessité du suicide.

143- C’étaient des étudiants et des femmes du quartier des écoles, qui causaient et riaient en attendant leur tour.

144- Si étourdi du contretemps que fût Hector, le ton de l’employé l’indigna.

145- C’est au milieu des quolibets qu’Hector sortit du mont-de-piété.

146- Devenue Mme Sauvresy, grâce à un coup inespéré du sort, Berthe Lechaillu n’aimait pas son mari.

147- C’est à peine si elle daigna lever la tête, et encore sans perdre l’alinéa du journal qu’elle lisait.

148- Monsieur, balbutia-t-elle, monsieur, croyez… du moment où mon mari… soyez le bienvenu.

149- On lui a ordoné du repos, et ce repos il vient le chercher ici, près de nous.

150- C’était à l’issue du déjeuner, dans la jolie serre disposée en salon qui suit la salle de billard.

151- Le châtelain du Valfeuillu fit un bond sur sa chaise.

152- Ses « très chers » du club l’épouvantaient encore.

153- M de Trémorel revenait seul du chemin de fer, gai comme un convalescent à ses premières sorties.

154- J’ai réussi, ce qui est une chance, mais j’ai du bonheur, moi, à les tous réunir le soir même.

155- Il oubliait que le matin même, il avait trouvé tout simple de faire demander du linge à son ami.

156- En ce moment même, Hector arpentait la salle d’attente du chemin de fer de Corbeil, attendant miss Fancy.

157- Insensiblement il glissait sur cette pente douce du bien-être matériel qui mène droit à l’abrutissement.

158- Il alla même jusqu’à pêcher à la ligne, au bout du jardin, sous les saules.

159- Ne gardons rien du passé, il est mort ; enterrons-le, et que rien ne le rappelle.

160- « Oui, il m’a reconue », pensait Berthe en regagnant le Valfeuillu par le chemin du bord de l’eau.

161- Sa main les avait retenus au bord du cloaque où ils allaient rouler.

162- Riche, non, mais bien au-dessus du besoin.

163- Bientôt, dans la maison du maire d’Orcival, on ne jura plus que par ce cher comte de Trémorel.

164- Enfin, froissé du ton impérieux de Berthe, il répondit :

165- Cependant, à l’issue du déjeuner, Sauvresy prit son fusil et siffla ses chiens.

166- Est-ce que, s’il avait eu du cœur, il serait allé se pendre à vos crocs comme il l’a fait.

167- Elle pensait aux cornets de frites et aux dîners du Turc.

168- L’éclair sinistre du doute illumina son âme.

169- Au brouillard du matin avait succédé une petite pluie fine, pénétrante, glaciale.

170- De ce moment le comte de Trémorel et Mme Sauvresy firent preuve du plus admirable dévouement.

171- Il était onze heures du soir, tous les domestiques étaient couchés.

172- « Si on vient, si on me rencontre, je mettrai tout sur le compte du délire.

173- La lampe du vestibule était éteinte, il eut quelque peine à ouvrir la porte.

174- Sauvresy ne put retenir un cri terrible qui se perdit au milieu des mugissements du vent.

175- Elle s’approcha de son mari, et croyant qu’il ne s’était pas réveillé, elle revint prendre sa broderie près du feu.

176- Cette neige, tombée sur les dalles du vestibule, a fondu…

177- Et de plus, remarquez-le, les traces d’eau ne vont pas plus loin que la porte du salon.

178- Il n’avait jamais aimé Berthe, ni Fancy, ni persone probablement, et il aimait la fille du maire d’Orcival.

179- Berthe, tout d’abord, n’avait rien vu de suspect à ces promenades du comte de Trémorel.

180- Mais, hélas ! le maître du Valfeuillu n’était plus que l’ombre de lui-même.

181- Il y a un article du code qui ne l’absout pas, mais qui l’excuse.

182- Cependant, les alternatives de mieux et de plus mal de Sauvresy donaient tort à l’assurance du comte de Trémorel.

183- C’était dans l’après-midi, le père Plantat était près du malade, ils avaient la certitude de n’être ni écoutés, ni interrompus.

184- Du poison, balbutiait-il, confondu de tant de perversité, du poison !

185- Des mois se passeraient, une anée, et après il saurait encore gagner du temps.

186- Avant tout, il faut que je sache à quoi m’en tenir au sujet du testament, et j’y travaille.

187- Placés au pied du lit, hors de la vue de Sauvresy, les deux coupables échangeaient les regards les plus inquiets.

188- Enfin, la porte du petit salon s’ouvrit et la placide figure des hommes de l’art dut rassurer l’empoisoneuse.

189- À moi de réaliser la prédiction du docteur R…

190- Ils s’installèrent sans bruit chacun d’un côté du feu comme tous les soirs, la femme de chambre se retira.

191- Légère et attentive comme une épouse dévouée, d’un saut, Berthe, fut près du lit.

192- Je doutais du témoignage de mes sens plutôt que de vous.

193- Berthe avait du moins l’héroïsme du crime.

194- Tu admirais les rides précoces du viveur comme le sceau fatal qui marque le front de l’archange déchu.

195- Ton amour, sans souci du mien, s’est élancé au-devant de lui qui ne songeait même pas à toi.

196- Ainsi remué du pied dans la boue, Hector essaya de se lever, de répondre.

197- Rassurez-vous, il ignore la nature du dépôt.

198- C’est en ce moment qu’il l’écrasait du talon qu’elle l’admirait.

199- La passion, au moins, va de son mouvement propre, terrible comme celui du boulet, mais de son mouvement.

200- Enfin, Sauvresy triompha du spasme qui l’avait abattu.

201- Je puis vous doner lecture du brouillon.

202- Ils s’approchèrent du lit et Sauvresy mit la main de Berthe dans celle d’Hector :

203- Il parlait fort délibérément, mais il cherchait en même temps l’effet de son compliment sur la physionomie du père Plantat.

204- À l’instant la contenance du comte changea.

205- Elle était allée, la chère dame, mettre en sûreté le manuscrit du défunt.

206- D’ailleurs, répondit le docteur, pour ce qui est du poison, j’en fais mon affaire.

207- Il est clair maintenant, poursuivait-il, que c’est Mlle Courtois qui a mis fin aux éternelles irrésolutions du comte de Trémorel.

208- L’agent de la Sûreté prit le bras du vieux juge de paix et le serra énergiquement.

209- Ces objets M Lecoq les reconut du premier coup d’œil.

210- En travers de la porte du cabinet gisait le corps inanimé du rebouteux.

211- Et sortant bien vite sa trousse de sa poche, il s’agenouilla près du cadavre.

212- Le corps du rebouteux était alors étendu à terre, sur le tapis de la bibliothèque.

213- C’est tout en bas de la côte, à droite du pont de fil de fer que demeurait le rebouteux d’Orcival.

214- Il couchait dans la pièce du fond, mieux meublée que ne le sont d’ordinaire les chambres à coucher de campagne.

215- C’étaient les titres de propriété du pré Morin, des champs de Frapesle et des pièces de terre Peyron.

216- Tous les hommes se précipitèrent ; il revint près du juge de paix.

217- Il s’était baissé déjà, et, écartant les cendres, il avait mis à nu la pierre du foyer.

218- La pierre du foyer bascula, laissant béant un trou assez profond.

219- La physionomie du vieux juge de paix portait en ce moment l’empreinte d’une douleur profonde.

220- C’était comme le grand-livre du rebouteux.

221- Lorsqu’il parlait de l’impatience du juge d’instruction, le père Plantat était certes bien au-dessous de la réalité.

222- À mesure qu’il s’éloignait de l’heure du crime, il le trouvait plus simple, plus naturel, plus aisé à expliquer.

223- L’aiguille tournait autour du joli cadran à dessins bleus qui orne le palais, et persone n’arrivait.

224- A-t-on retrouvé le cadavre du comte de Trémorel ?

225- Il y a du nouveau, monsieur, répondit M Lecoq, et beaucoup.

226- La coïncidence que vous invoquez peut n’être qu’un pur effet du hasard.

227- C’était là, évidemment, le côté faible du plan de M Lecoq.

228- La démarche du juge d’instruction le froissa si fort qu’il ne put dissimuler une affreuse grimace.

229- La porte du cabinet s’ouvrit au même moment, et l’émissaire anoncé par le juge d’instruction parut sur le seuil.

230- Immédiatement au sortir du wagon, oui, monsieur le juge.

231- Voyons, fit-il, avez-vous seulement demandé quelle est exactement la forme du poignard acheté par Guespin.

232- Ce billet serait-il le produit du crime du Valfeuillu ? Non, puisqu’à cette heure-là le crime n’était pas commis.

233- C’était, si les déductions de M Lecoq étaient rigoureusement justes, le système entier du juge d’instruction qui s’écroulait.

234- Il est convaincu, ce malheureux, que plus il se débattrait, plus il resserrerait les mailles du filet qui l’enveloppe.

235- Peut-être comptait-il que l’erreur ne coûterait pas la tête à un inocent, certainement il espérait gagner ainsi du temps.

236- Avait-elle des remords de la délation, comprenait-elle qu’elle avait tué Sauvresy, eut-elle un soupçon du crime, je l’ignore.

237- En vingt-quatre heures, le malheureux jardinier du Valfeuillu avait vieilli de vingt ans.

238- Ce revirement subit du prévenu n’étona persone.

239- Oui, c’était cela, on le voyait dans les yeux du prévenu.

240- Il est certain que la physionomie du prévenu changeait à vue d’œil.

241- Et ayant cherché de l’œil l’approbation du juge d’instruction :

242- Les derniers doutes du juge d’instruction s’étaient dissipés comme le brouillard au soleil.

243- Oui, je sais, interrompit M Domini, vous attendez le mandat d’arrêt du comte Hector de Trémorel.

244- Vu les articles 91 et 94 du Code d’instruction criminelle,

245- L’agent de la Sûreté prit alors congé de M Domini et se retira suivi du père Plantat.

246- M Lecoq allait sortir du palais de justice, lorsqu’il se sentit tirer par la manche.

247- M Lecoq eut bien du mal à s’en débarrasser.

248- M Lecoq serra affectueusement les mains du père Plantat.

249- Tout un côté du mur était occupé par un portemanteau où pendaient les plus étranges et les plus disparates défroques.

250- Sur une planche, au-dessus du portemanteau, s’étalaient sur des têtes de bois une douzaine de perruques de toutes nuances.

251- Cette pelote était chargée de lui rappeler à toute heure du jour les prévenus qu’il poursuivait.

252- Tenez, la semaine dernière, un facteur du chemin de fer se présente porteur d’un paquet à mon adresse.

253- Il contait cette affreuse aventure d’un ton dégagé, comme la chose la plus naturelle du monde.

254- Janouille, lui dit-il, à déjeuner, vite deux couverts et du bon vin surtout.

255- J’ai eu bien du mal, l’autre matin, à l’empêcher d’étrangler le faux facteur.

256- Le problème, je le crois du moins, est bien posé ainsi.

257- Et rien n’est si dangereux que le chemin de fer depuis l’établissement du télégraphe électrique.

258- Il s’expliquait à cette heure certains exploits de la police active qui jusqu’alors lui avaient semblé tenir du prodige.

259- Paris entier est sous la loupe de la rue de Jérusalem comme une fourmilière sous le microscope du naturaliste.

260- Que je me présente chez un des anciens amis du comte Hector, il me jettera la porte au nez.

261- Ayant du temps devant lui, il a très certainement songé à louer un appartement dans quelque maison à sa convenance.

262- À cette affirmation de l’agent de la Sûreté, la physionomie du père Plantat exprima un découragement affreux.

263- Je gagerais volontiers qu’ils ont un salon aussi beau que celui du Valfeuillu.

264- Hier, pendant l’enquête, j’avais glissé dans ma poche trois cartes du comte.

265- Pour la troisième fois, Janouille, entrouvrant la porte du cabinet, criait de sa belle voix de basse :

266- « … Ce matin à trois heures, nous avons procédé à l’exhumation du corps de ce pauvre Sauvresy.

267- Pourquoi ? Je m’explique très bien le sentiment involontaire du docteur.

268- Et, sans attendre la réplique du juge de paix, il poursuivit la lecture de la lettre :

269- M Lecoq était bien loin de partager la colère du juge de paix.

270- Ce seul mot : procès, mit brusquement fin aux longues irrésolutions du père Plantat.

271- M Lecoq ne put s’empêcher de sourire de la foi du vieux juge de paix.

272- C’est vrai, mais Berthe avait un vague pressentiment du sort qui lui était réservé.

273- Ce disant, sans s’occuper de l’air tout à fait décontenancé du juge de paix, il sona pour appeler Janouille.

274- « Là-bas », pour un homme du métier, c’est toujours la maison, la préfecture de police.

275- Ce que j’ai à dire ne vous intéressant pas du tout.

276- Allons, vite, souriez, vous allez profiter d’une occasion magnifique, j’ai en ce moment du velours en grande largeur…

277- Pas du tout, il a assassiné sa femme à coups de couteau.

278- Rien, chère dame, rien qui vous regarde du moins.

279- Ils sont dans le grand cabinet du fond ? n’est-ce pas ?

280- Vous allez m’attendre ici encore une minute, reprit M Lecoq, mes instructions dépendront du rapport que je vais entendre.

281- Les meubles ont été portés dans un petit hôtel, rue Saint-Lazare, n°…, près de la gare du Havre.

282- Il éprouvait l’orgueil si légitime et si naturel du capitaine qui voit réussir les combinaisons qui doivent perdre l’enemi.

283- Il se permit de taper familièrement sur l’épaule du vieux juge de paix en prononçant ce seul mot :

284- Mais revenons à l’hôtel, tu dois avoir le plan du rez-de-chaussée ?

285- À gauche de la voûte est le logement du portier.

286- Et sans attendre la réponse du père Plantat, il l’entraîna vers le restaurant du passage du Havre.

287- Ainsi que l’avait affirmé M Lecoq, on dîne très bien au restaurant du Havre.

288- Il était fort soucieux, mais jamais l’incertitude du résultat poursuivi ne lui a fait perdre une bouchée.

289- La porte du restaurant s’était entrouverte et par l’entrebâillement un homme avait passé la tête et l’avait retirée aussitôt.

290- Il avait de longs cheveux bruns et les moustaches et les sourcils du plus beau noir.

291- Combien elle était candide et pure ; quelle divine ignorance du mal !…

292- L’agent de la Sûreté prit alors le bras du père Plantat et le tenant fortement :

293- Venez, et au nom de Mlle Laurence, du courage !

294- À demi renversée sur un divan du cabinet d’Hector, elle pleurait à chaudes larmes, librement.

295- Tout à coup la porte du cabinet s’ouvrit avec bruit.

296- Oui, je l’ai aimé ; c’est vrai, aimé jusqu’à l’oubli du devoir, jusqu’à l’abandon de moi-même.

297- Je ne saurais être inocente quand mon amant a commis un crime, je veux la moitié du châtiment.

298- Quand il eut signé et daté, Laurence ouvrit un des tiroirs du bureau où se trouvaient des pistolets.

299- Volontairement ou involontairement, qui sait ? il poussa la porte qui fît du bruit.

300- (Source Wikipédia, note du correcteur ELG.

301- Disponible sur Feedbooks Boisgobey: Le Crime de l’Opéra – Tome II – La Pelisse du pendu (1889)

302- Il faisait un froid sec et un vent du nord qui rendait ce froid encore plus piquant.

303- Pas du tout ! pas du tout ! ne craignez rien.

304- Cependant, l’omnibus avait fait du chemin.

305- Qu’elle ne me fatigue ? oh ! pas du tout.

306- » Espérons qu’elle ouvrira les yeux avant la fin du voyage.

307- Persone à prendre au bureau de la rue du Louvre ; persone non plus au bureau de la rue Croix-des-Petits-Champs.

308- Place de la Bourse, il y eut du changement.

309- Mais les voyageuses du fond ne bougèrent pas.

310- Les dames qui tienent à mettre pied à terre avant d’arriver au haut de l’escarpement doivent requérir l’aide du conducteur.

311- « Tiens ! se dit-il, le voyageur de l’impériale qui fait des appels du pied comme un maître d’armes.

312- Attendez encore un peu, je vous prie, cria la charitable dame au conducteur qui allait doner le signal du départ.

313- Il était Parisien ; il avait de l’expérience et du flair.

314- Je vous dis que cette femme-là a la peau froide comme du marbre, et qu’elle ne respire plus.

315- Je ne prétends rien du tout, répondit le grand brun.

316- « Décidément, j’ai trop d’imagination, se dit-il en sortant pour obéir à la sage injonction du gardien de la paix.

317- Je vois du mystère dans une histoire comme il en arrive tous les jours.

318- L’autre s’était placé devant la porte du bureau pour éloigner les curieux, s’il s’en présentait.

319- Tout s’est passé le plus simplement du monde.

320- Quand je suis arrivé à la station du boulevard Saint-Germain, la jeune fille était déjà dans la voiture.

321- Je n’étais pas fâché du tout de servir d’oreiller à une jeune et jolie persone.

322- » Tiens ! voilà les hommes du poste qui arrivent avec un brancard pour l’emporter.

323- Il faut bien employer ses loisirs à quelque chose, et j’ai du temps de reste.

324- Mais il me semble que c’est après la descente du Pont Neuf.

325- Je m’en vais flâner du côté du poste pour savoir un peu ce que l’on dit de cette histoire-là.

326- Et le policier par vocation se précipita hors du café en criant à son ami :

327- Le pot est aux pieds du manequin, sous la fenêtre.

328- Binos, ravi de sa trouvaille, brandissait triomphalement l’épingle dorée qu’il venait d’extraire de la poche du pardessus de son ami.

329- Je ne réfuterai rien du tout, mais je te déclare que, si tu continues, nous nous brouillerons.

330- Les effets du curare sont aussi conus que ceux de l’arsenic.

331- On a expérimenté cent fois ce joli poison au laboratoire du Collège de France.

332- Elle a attendu une occasion qui s’est présentée à la descente du pont Neuf.

333- Ce n’est pas de la méthode, c’est du raisonement.

334- Comment se débarrasser du cadavre ? C’est la pierre d’achoppement pour les assassins.

335- Je procéderai du conu à l’inconu, comme les mathématiciens.

336- Je me suis renseigné auprès du greffier de l’établissement.

337- Laisse-moi donc tranquille ; tu ne parles que du métier.

338- Pauvre Mirza ! soupira le peintre en regardant le corps déjà raidi du malheureux angora.

339- Alors, tu m’obligeras en me l’expliquant, car je ne le saisis pas du tout.

340- Je vais les reprendre une à une pour te faire toucher la chose du doigt.

341- Admettons, si tu veux, qu’elle arrivait du fond de l’Andalousie.

342- C’est convenu, n’est-ce pas ? Nous nous passons du commissaire.

343- Que veux-tu ?

Laisser un commentaire