Le mot dans dans une phrase | Phrase avec le mot dans

1- Seul, le père Plantat, tranquille comme dans son jardin, gardait son sang-froid et regardait les autres en dessous.

2- Une bande de fous furieux ou de malfaiteurs pris de frénésie, avait certainement passé la nuit dans la maison.

3- Le meurtre accompli, ils se sont répandus dans la maison, cherchant partout l’argent qu’ils savaient s’y trouver.

4- On retrouva dans la salle à manger des débris de leur souper.

5- Ils avaient dévoré tous les reliefs restés dans les buffets.

6- M Courtois parlait avec animation, cherchant à faire pénétrer ses impressions dans l’esprit du juge de paix.

7- Persistez-vous dans vos dires, Bertaud ?, insista le maire.

8- Le valet de chambre, et le brigadier qui était revenu, durent réclamer l’assistance des domestiques restés dans la cour.

9- Du même coup les femmes se précipitèrent dans le jardin.

10- Si ses amis lui reprochent, même en plaisantant, d’envoyer promener les malades dans l’après-midi, il se fâche tout rouge.

11- Enfin, il s’épanouissait dans l’exercice de ses fonctions, et le plaisir de parler le dédommageait un peu de ces angoisses.

12- Il étudiait, il pesait les détails qui lui étaient communiqués, bâtissant déjà dans sa tête un plan d’instruction.

13- Ces maraudeurs que nous tenons, ce jardinier qui n’a pas reparu doivent être pour quelque chose dans ce crime abominable.

14- Et, au souvenir de toutes les qualités de ses amis, M Courtois éprouva une certaine gêne dans la gorge.

15- Oh ! riposta le maire d’un ton blessé, il me semble que dans les conjonctures présentes…

16- Peuh ! tout Corbeil a jasé de cela, dans le temps.

17- Mme de Trémorel pouvait être jalouse, son mari avait dans ses écuries des trotteurs de premier ordre.

18- Maintenant que je conais les « époux Trémorel » comme si j’eusse vécu dans leur intimité, arrivons aux faits actuels.

19- La lutte avait duré assez longtemps déjà, et ses vêtements étaient dans le plus effroyable désordre.

20- Pendant qu’on le tirait, dans la cour, il a essayé de se débarrasser de son porte-monaie.

21- J’ai ramassé le porte-monaie qui était tombé dans les massifs de fleurs près de la porte, et le voici.

22- Vous saviez que le comte avait reçu dans la journée une somme importante.

23- Au bout de quatre ans, on me regardait comme un garçon de talent, dans la partie.

24- Cet homme est fort mal noté dans ma commune, souffla le maire au juge d’instruction.

25- Le pauvre garçon était dans un état à faire pitié : il pleurait à chaudes larmes.

26- Interrogé, il dit purement et simplement la vérité, s’excusant toutefois d’avoir osé pénétrer dans le parc en franchissant le fossé.

27- La nouvelle du double meurtre se répandait dans le pays, la foule croissait de minute en minute.

28- Tel dans l’Histoire de la Restauration on représente Manuel, au moment du fameux : « Empoignez-moi cet homme-là.

29- « Messieurs et chers administrés, un crime inouï dans les fastes d’Orcival vient d’ensanglanter notre paisible et honête commune.

30- Pourquoi ce rassemblement inusité, pourquoi ces cris dans les groupes, pourquoi ces rumeurs, ces chuchotements, ces suppositions prématurées ?… »

31- Ses gros yeux à fleur de tête semblaient figés dans leur bordure rouge.

32- M Lecoq s’engagea le premier dans l’escalier, et tout d’abord les taches de sang lui sautèrent aux yeux.

33- Les malheureux ! On ne salit pas tout ainsi dans une maison, ou du moins on essuie.

34- Il pouvait rester beaucoup de thé dans la théière, objecta le père Plantat.

35- Voilà, dit-il au docteur, un drôle qui ne manque pas de moyens dans sa partie.

36- Or, M de Trémorel était de taille à occuper le lit dans toute sa longueur.

37- De plus, ajouta le docteur Gendron, si on l’eût assassiné dans son lit, ses vêtements seraient restés sur quelque meuble.

38- Permettez, permettez, riposta M Courtois, à la ville, dans une cité populeuse, oui.

39- Ainsi, dans cette affaire, le juge d’instruction et le père Plantat étaient loin d’être du même avis.

40- J’ai bien ma lanterne, et même une chandelle dans ma lanterne, il ne me manque plus qu’une allumette…

41- Bon ! Je porte les lettres à Madame qui était dans le petit salon.

42- Il paraît, m’a dit Justine, que c’est une lettre de Mlle Laurence qui a mis Madame dans cet état…

43- Qu’y faire ? Pouvons-nous savoir ce qui se dit contre nous, en bas, dans l’ombre ; le saurons-nous jamais ?

44- M Lecoq avait remis dans sa poche la bonbonière à portrait ainsi qu’il fait, quand il travaille sérieusement.

45- Les assassins ont entendu un bruit quelconque dans le jardin, et ils sont allés regarder.

46- On n’a bu dans aucun de ces verres, déclara-t-il résolument.

47- Il n’y avait donc jamais une certaine quantité de bouteilles pleines dans la salle à manger ?

48- Il n’y avait donc pas dans les armoires de bouteilles de rhum ou de cognac entamées ?

49- Les planchers brûlent les pieds, disait un policier célèbre, dans une maison où on vient de commettre un crime.

50- Mais le vieux juge de paix n’avait plus l’air de l’écouter et paraissait plongé dans les calculs les plus abstraits.

51- Je demanderai donc à monsieur le juge d’instruction la permission de ne lui présenter mon rapport que demain, dans l’après-midi.

52- Mais, interrompit-il, je ne vois rien d’embrouillé dans cette affaire ; tout me paraît, au contraire, fort clair.

53- Ah ! murmura le père Plantat, c’est lui que nous avons retrouvé dans la main de la comtesse.

54- Pendant cette courte conversation, M Lecoq était entré dans l’auberge pour reprendre son sac de nuit.

55- Et… mademoiselle Laurence ?… demanda le père Plantat avec des larmes dans la voix.

56- Le malheur, lorsqu’il entre dans une maison, semble la marquer dès le seuil de son empreinte fatale.

57- Quelques domestiques étaient là, effarés, immobiles, ne sachant que faire, que devenir dans ce désarroi.

58- L’entrée du père Plantat tira M Courtois de l’état de morne stupeur dans lequel il était plongé.

59- Seuls, les gémissements étouffés de Mme Courtois et les sanglots de la petite servante dans le vestibule, troublaient le silence.

60- Se dire qu’il gît peut-être abandoné dans les vases de quelque rivière.

61- Abîmée dans sa douleur, elle semblait n’avoir rien vu, rien entendu.

62- À l’invitation du juge de paix, le rebouteux fit quelques pas dans le salon, souriant et saluant.

63- Heureusement vous avez de la pierraille dans les pièces de terre que vous a vendues la veuve Frapesle.

64- C’est dans les prairies et à l’étable que j’étudie les bestiaux.

65- Ils allaient poursuivre, mais on entendait des pas dans l’escalier.

66- Il adressa quelques recommandations aux domestiques restés dans le vestibule, et rapidement entraîna ses deux convives.

67- L’agent de la Sûreté avait glissé dans sa poche la lettre de la pauvre Laurence et l’enveloppe de cette lettre.

68- Là, dans des caisses pleines de terreau passé au tamis il sème au printemps ses pétunias.

69- Ah ! ce fut dur pour Mme Petit, surtout dans les commencements.

70- Allons, Louis, continua-t-elle, ce n’est pas le moment de rester les deux pieds dans le même soulier.

71- Il fallut obéir, et on passa dans la bibliothèque.

72- Et vous ne savez pas ce qu’est le comique dans l’horrible.

73- Le sens de cette scène éclatait enfin dans l’esprit de M Gendron.

74- « Ce qui est sûr, c’est qu’il est tombé dans un piège habilement tendu.

75- Ils se sont retirés dans leur chambre à coucher.

76- Il cherche dans tous les meubles à l’usage de sa femme et il ne trouve rien.

77- Il fouille les tiroirs, il soulève les marbres, il bouleverse tout dans la chambre ; rien.

78- Il lui semble qu’on marche dans la pièce voisine, le parquet craque.

79- « Les circonstances diverses que je vous décris, se remarquent d’ailleurs dans presque tous les grands crimes.

80- « Prenant alors le cadavre dans ses bras, en travers, il l’a descendu.

81- Il croit verser du vin dans cinq verres, il y verse du vinaigre qui prouvera que persone n’a bu.

82- Il trempe un linge dans le sang, et en macule les rideaux et les meubles.

83- « Déjà il a attaqué un meuble, lorsque dans le jardin un cri retentit.

84- Il m’a répondu que oui, et m’a conduit dans le cabinet où on serre les chaussures.

85- C’était bien le rebouteux, en effet, remuant dans le vide ses mâchoires désarticulées.

86- Que voulez-vous ! Tout n’est pas rose, dans le métier.

87- Prenez garde, insista le père Plantat, votre silence nous confirmera dans l’idée que vous êtes venu avec les pires desseins.

88- Il doit bien y avoir dans la maison un endroit pour l’enfermer ; s’il le faut, je le ficellerai.

89- Et, après l’avoir fouillé, il le poussa dans le cabinet.

90- Puis, dans les grandes occasions, empruntant un mot à Louis XV, il disait :

91- N’était-ce pas son passé éblouissant qui flambait à mettre le feu dans la cheminée !

92- La somme est importante, il est vrai, mais dans votre position…

93- Cette maîtresse, Hector l’avait huit ou dix mois auparavant lancée dans le demi-monde, sous le nom de miss Jeny Fancy.

94- Elle était loin cependant d’être belle, dans l’acception classique du mot.

95- Bientôt, Jeny, seule une partie de la journée, dans son bel appartement, ne sut plus à quelles distractions se prendre.

96- J’ai là, dans ma poche, cinq cents louis, c’est toute ma fortune, je te l’apporte.

97- Elle essayait de glisser les billets dans la poche du comte qui se défendait.

98- Et, dans son extase, il lui semblait que devant elle se dressait un homme nouveau, inconu, beau, radieux, éblouissant.

99- Nous allumerons un grand réchaud de charbon, nous nous endormirons dans les bras l’un de l’autre, et tout sera dit.

100- Enfin ! fit Hector, remettant son arme dans sa poche.

101- Puis, dans l’antichambre, ayant appelé les domestiques, il leur remit dix louis pour se les partager et s’éloigna rapidement.

102- Qui penserait à lui, dans huit jours ? Persone.

103- Il s’était engagé dans la rue Dauphine et cherchait des yeux un hôtel.

104- Il réfléchit qu’il avait encore cent quarante francs dans sa poche, résolut d’aller dîner.

105- En effet, il entra dans un restaurant, rue Contrescarpe, et se fit servir.

106- Ces quelques lignes éclatèrent comme des obus dans le cerveau du comte de Trémorel.

107- Il était frappé de la vertigineuse rapidité des événements qui l’avaient amené dans cette misérable chambre d’hôtel garni.

108- Si bien que ce soir, à ce moment même, il n’était question que de lui, dans son monde.

109- Je ne peux pas, répétait-il dans son angoisse, je ne peux pas.

110- Ce fut une nuit horrible, une agonie comme doit l’être celle des condamnés à mort dans leur cachot.

111- Il se baissa, puisa de l’eau dans le creux de sa main, et but.

112- Il avait la conscience d’avoir été surpris dans une situation affreusement ridicule.

113- Mais installé dans un cabinet devant une bone table, Hector n’eut pas la force de conserver sa raideur.

114- Et s’effaçant, il poussa Hector dans le salon, en disant :

115- Ce nom de Trémorel, qui éclatait là tout à coup dans son salon, elle le conaissait bien.

116- Souvent, dans ses rêveries désespérées, elle avait cherché à imaginer ce que pouvait être ce redoutable comte de Trémorel.

117- C’était à l’issue du déjeuner, dans la jolie serre disposée en salon qui suit la salle de billard.

118- Cette certitude le ravit, et dans un mouvement de reconaissance vraie, serrant entre ses mains les mains de Sauvresy :

119- Il cherchait une de ces plaisanteries fines, qui sauvent une situation, lorsqu’il se fit un grand bruit dans le vestibule.

120- Nous partirons d’ici ensemble ; pendant que je prendrai le train de Paris, tu monteras, toi, dans celui de Corbeil.

121- Enfin, il se fit, dans la gare, un grand remue-ménage.

122- Il ne comprenait, dans les situations désespérées, ni les demi-partis, ni les transactions.

123- Elle s’était établie dans la cour, sur un banc que dissimulaient deux camions.

124- Telle fut d’ailleurs leur prudence que, chose rare, persone, dans leur entourage, ne se douta jamais de rien.

125- Tombée dans une misère relative, la pauvre fille devenait plus tenace que le lierre et désespérément se cramponait à Hector.

126- Bientôt, dans la maison du maire d’Orcival, on ne jura plus que par ce cher comte de Trémorel.

127- Si terrible était ce coup inattendu, qu’elle n’y voyait plus clair dans le désordre épouvantable de ses pensées.

128- Mais que diable, fais-tu dans ce cabinet ? m’entends-tu ?

129- Ce n’est qu’après le déjeuner, le lendemain, qu’elle put se trouver seule avec Hector, dans la salle de billard.

130- Elle pensait que, dans tous les cas, il chercherait à la rassurer, à la tromper.

131- Et il glissait mystérieusement dans la main de Sauvresy un billet soigneusement cacheté.

132- Je vais faire un tour dans les bois de Mauprévoir, dit-il.

133- Une heure sone, dans la vie, où bon gré mal gré il faut écouter la voix impérieuse de la raison.

134- Voilà ce que c’est que de prendre ses maîtresses dans la rue.

135- Et quand même ! À frapper dans la boue on s’éclabousse toujours plus ou moins.

136- D’un mouvement terrible, la repoussant, il la lança dans un fauteuil.

137- Puis donant un double tour à la porte il mit la clé dans sa poche.

138- Il la lâcha, restant debout, devant elle, pendant qu’elle fouillait dans toutes ses poches.

139- Ses tempes battaient follement, il entendait dans ses oreilles un bourdonement insupportable, il lui semblait que l’univers s’abîmait avec lui.

140- Il allait, la tête nue, dans la campagne, par les chemins de traverse, au hasard, sans direction, sans but.

141- Eh bien, n’avait-il pas été, dans sa confiance imbécile, jusqu’à dire maintes et maintes fois au comte de Trémorel :

142- Il était brisé, anéanti, il se sentait glacé jusque dans la moelle des os.

143- Il ne voulait pas absolument rester dans sa chambre.

144- Enfin, le neuvième jour, dans l’après-midi, la fièvre céda.

145- Mais pourquoi était-il dans cette pièce ?

146- Et bien voulu même, affirma-t-il, tu refusais de rester là-haut, tu t’y démenais comme un diable dans un bénitier.

147- Il y réussit cependant et descendit dans le jardin.

148- Quelle raison l’amenait, dans cette chambre, à cette heure ? Elle parlait avec une certaine animation.

149- Êtes-vous sortie, ce soir, madame ? lui demanda-t-il, de cette voix chuchotante qu’on prend involontairement dans la chambre des malades.

150- Pourquoi était-il venu ? Elle était heureuse dans son ménage, avant de le conaître.

151- N’est-ce pas se mettre à la merci d’un avocat qui vous traîne dans la boue.

152- Il s’accoutumait, d’ailleurs, à feindre, trouvant comme une jouissance cruelle dans la contrainte qu’il s’imposait.

153- C’était dans l’après-midi, le père Plantat était près du malade, ils avaient la certitude de n’être ni écoutés, ni interrompus.

154- Comment savoir, si, dans ces derniers jours, Clément n’a pas changé ses dispositions à mon égard ?

155- Il sentit toute la portée de cette terrifiante menace dans la bouche de Berthe.

156- Quoi qu’il arrive, dans le bonheur ou dans l’infamie, nous ne serons plus séparés, nos destinées seront pareilles.

157- Il se voyait, il se sentait enfermé dans un cercle infernal sans issue.

158- Elle descendit, laissant Hector perdu dans ses mortelles angoisses.

159- Elle est dans le tiroir à gauche de l’armoire à glace : Va, tu me feras bien plaisir.

160- Il eût souhaité plus de solenité dans le crime, quelque chose de grave et de recueilli.

161- L’heure s’avançait, Hector et Berthe durent passer dans la chambre de Sauvresy.

162- Hector, qui avait levé les yeux aux premières paroles de son ami, se replongea dans sa lecture.

163- « Tout est découvert ! » Ces trois mots éclataient dans leur intelligence comme des obus.

164- Je n’étais plus dans ma maison, qu’un de ces tyrans grotesques qu’on berne et qu’on bafoue.

165- Elle essaya de défendre son complice, qui restait anéanti dans un fauteuil.

166- Ainsi remué du pied dans la boue, Hector essaya de se lever, de répondre.

167- C’est à peine si, dans son trouble mortel, Hector avait pu suivre cette scène.

168- Ils étaient, maintenant, indissolublement unis, confondus dans une destinée pareille, sans que rien pût les séparer, que la mort.

169- Trémorel, pendant que les sentiments les plus violents bouillonaient dans l’âme de Berthe, Trémorel commençait à revenir à lui.

170- Les situations excessives ont ceci de bizarre que les acteurs y restent naturels dans l’exception.

171- Toi morte, Trémorel épousera Laurence Courtois et, dans un an, il aura oublié jusqu’au souvenir de notre noM

172- Il pouvait s’endormir en paix dans sa vengeance.

173- Ils s’approchèrent du lit et Sauvresy mit la main de Berthe dans celle d’Hector :

174- D’horribles convulsions tordaient ses membres, comme des sarments, dans son lit ; deux ou trois fois il cria :

175- Le désespoir était dans la maison, on ne croyait pas à une fin si prompte.

176- L’envoyé de la préfecture de police était tout entier dans cette exclamation.

177- Ce qui le frappait, dans cette affaire, c’était la conception extraordinaire de Sauvresy.

178- Ce qu’il admirait, c’était « son bien jouer » dans une partie où il savait devoir laisser sa vie.

179- « Pardon ! me dit-il brusquement, vous permettez, n’est-ce pas ? Je suis à vous dans l’instant.

180- Pardon de vous interrompre, docteur, fit-il, retrouverait-on des traces d’aconitine dans un cadavre inhumé depuis près de deux ans.

181- Les réactifs de l’aconitine, monsieur, ne sont pas assez conus pour en permettre l’isolement dans les produits cadavériques.

182- Et vous retrouveriez de l’aconitine dans le corps de Sauvresy.

183- Je retrouverais, monsieur l’agent, un milligramme d’aconitine dans un tombereau de fumier.

184- Il couchait dans la pièce du fond, mieux meublée que ne le sont d’ordinaire les chambres à coucher de campagne.

185- Vous n’apercevrez, monsieur, dans son secrétaire que les valeurs qu’il croyait pouvoir avouer sans danger.

186- Nous sommes au mois de juillet, disait-il, et cependant voici bien des cendres dans ce foyer.

187- Prenant alors un mince morceau de bois, il le promena facilement dans les jointures de la pierre.

188- Le père Plantat eut un triste sourire, et le regardant fixement dans les yeux :

189- À cette déclaration, fort nettement articulée par l’homme de la police, le juge d’instruction bondit dans son fauteuil.

190- Il allait cependant répliquer, lorsque dans le corridor on entendit un bruit de pas puis des voix qui chuchotaient.

191- Oui, monsieur, le mercredi 8 juillet, dans la soirée.

192- Les a-t-il simplement glissés dans sa poche, ou en a-t-il fait faire un paquet et comment était ce paquet.

193- Il grandissait dans sa propre estime, à cette idée qu’il était soldat dans une armée commandée par de tels généraux.

194- Chacun de nous, dans la sphère de ses fonctions, cherche la vérité.

195- M Domini repassait ses textes dans sa mémoire, cherchant un précédent.

196- À la suite de la scène de la Belle-Image, la malheureuse s’est jetée dans la plus affreuse débauche.

197- Mais Guespin persistait dans son entêtement farouche, stupide.

198- Oui, mon camarade, et si tu veux savoir son nom pour le dire dans tes prières, elle s’appelle Jeny Fancy.

199- Oui, c’était cela, on le voyait dans les yeux du prévenu.

200- Enfin, il se trouvait seul dans la rue avec le vieux juge de paix.

201- Enfin, dans un coin, se voyait un assortiment de canes assez complet et assez varié pour faire rêver un collectioneur.

202- Je vous ai dit à quels périls je suis exposé ; ces dangers me poursuivent jusque dans mon domicile officiel.

203- Une perle, cher monsieur, qui me soigne comme son enfant et qui pour moi passerait dans le feu.

204- Peut-être demain, peut-être seulement dans un mois, cela dépend de la justesse de mes calculs, de l’exactitude de mon plan.

205- Ayant du temps devant lui, il a très certainement songé à louer un appartement dans quelque maison à sa convenance.

206- Je ne sens que trop, monsieur, dit-il tristement, que vous êtes dans le vrai.

207- Hier, pendant l’enquête, j’avais glissé dans ma poche trois cartes du comte.

208- Soit, répondit l’agent de la Sûreté, mais passons dans mon cabinet.

209- Renfermé de nouveau dans son cabinet avec le père Plantat :

210- Jamais, dans mon laboratoire, opérant à loisir, je n’ai obtenu des résultats plus décisifs.

211- Juge d’instruction, je n’hésiterais pas, je comprendrais Laurence dans mon accusation.

212- Une seule fois dans ma vie, monsieur, j’ai sacrifié mon devoir.

213- L’agent de la Sûreté était alors accoudé à son bureau, le regard perdu dans le vide.

214- C’est dans notre métier surtout que la rapidité est indispensable.

215- Ou nous l’aurons dans vingt-quatre heures, ou nous devrons changer nos batteries.

216- À leur coup de sonette, elle accourut au-devant d’eux jusque dans son antichambre, gracieuse, respectueuse, le sourire aux lèvres.

217- Ah ! monsieur, dans une position affreuse, allez.

218- Tout près d’ici, dans une maison meublée de la rue Vintimille.

219- Je reconais, dit-elle, le pas de ma première demoiselle dans l’escalier.

220- Ils sont dans le grand cabinet du fond ? n’est-ce pas ?

221- Les meubles ont été portés dans un petit hôtel, rue Saint-Lazare, n°…, près de la gare du Havre.

222- File vite, je t’attends dans ce restaurant.

223- Il l’entraîna donc dans un café voisin et le força de tremper un biscuit dans un verre de vin.

224- D’ailleurs, je vais rester là, dans la pièce voisine.

225- Elle mit sa main dans la siene, et elle l’y laissa peut-être quelques secondes de plus qu’il n’était nécessaire.

226- Il prit une de ses mains qui étaient restées dans le manchon, et il trouva que cette main était glacée.

227- Il faut descendre… à moins qu’elle n’ait envie de coucher dans la voiture.

228- C’est dans la fosse qu’elle couchera, lui cria le grand brun.

229- Un coup de sang, alors… ou bien quelque chose qui s’est cassé dans sa poitrine.

230- » Nous ne pouvons pas garder une morte dans le bureau.

231- Voilà pourtant Monsieur qui prétend qu’on l’a assassinée dans l’omnibus, dit l’homme à la casquette timbrée d’un O majuscule.

232- Je suis peintre, et je demeure dans cette grande maison que vous voyez d’ici.

233- Je vois du mystère dans une histoire comme il en arrive tous les jours.

234- Mais il n’avait pas fait trois pas qu’il se souvint d’avoir laissé tomber sa cane dans la voiture.

235- Aurait-elle rendu l’âme dans tes bras ? demanda Binos, toujours gouailleur.

236- Quand je suis arrivé à la station du boulevard Saint-Germain, la jeune fille était déjà dans la voiture.

237- Enfin la fille qui est morte était vivante quand elle est entrée dans la voiture, n’est-ce pas ?

238- Les journaux raconteront demain qu’une jeune fille est morte subitement dans un omnibus, et après-demain il n’en sera plus question.

239- Je n’y ai pas fait d’abord grande attention… on n’y voyait pas très clair dans le fond de la voiture.

240- Quand on la lui verse dans l’œil ou sur la langue, oui…

241- Je monterai à ton atelier dans l’après-midi.

242- Sa mère, morte depuis un an, posait dans les ateliers à Rome.

243- Quand elle arrivait dans l’atelier de Paul, la joie y entrait avec elle.

244- Mais le lendemain de son aventure en omnibus, Paul Freneuse était dans un de ses bons jours.

245- Est-ce que tu pleurais quand tu menais paître ta chèvre, là-bas, dans la montagne ?

246- Les fillettes de ton âge doivent se coucher comme les fauvettes… à l’Ave Maria, comme on dit dans ton pays.

247- Si je continuais de ce train-là, mon tableau serait fini dans quinze jours.

248- Ce que j’en faisais, c’était dans l’intérêt de l’art.

249- Es-tu assez assommant ! Cherche ma blague dans la poche de mon pardessus qui est pendu là-bas.

250- L’enfant pâlit, mais elle ne dit pas un mot et elle sortit sans regarder Binos, qui riait dans sa barbe.

251- Elle a pleuré parce qu’elle croit que l’épingle a été oubliée dans ta poche par ta maîtresse.

252- » Je croirais plutôt qu’il a été perdu dans la voiture par une de ses voisines.

253- Comprends-tu maintenant ce qui s’est passé hier soir dans l’omnibus ?

254- Empoisonée, mon cher, et tu la portais dans la poche de ton pardessus.

255- Mais ces poisons qui foudroient, ça n’existe que dans les romans ou dans les drames…

256- Tu crois donc que l’homme ne s’était casé dans la voiture que pour garder une place à sa complice ?

257- Étais-tu dans l’omnibus avant lui ? L’as-tu vu entrer ?

258- Elle a échangé quelques compliments avec lui ; mais elle est entrée dans la voiture.

259- De gros gants de peau fourrés en dedans… qui avaient dû être achetés dans un magasin anglais.

260- Elle en a profité pour lui enfoncer dans le bras la pointe de son instrument.

261- Explique-moi donc alors pourquoi cette affreuse femme a oublié dans l’omnibus cette épingle empoisonée qui devait la trahir.

262- Mais ce crime, pourquoi le commettre dans un omnibus… devant quinze persones… au lieu de…

263- Faire le coup dans la rue, c’eût été plus facile, à condition de ne pas opérer en plein jour.

264- » Va donc les retrouver dans Paris maintenant ! Tu ne les reconaîtrais pas, si tu les rencontrais.

265- Un bout de papier ! tu me fais songer que j’en ai ramassé un hier soir dans l’omnibus.

266- Je l’ai mis dans la poche de mon pardessus, avec l’épingle… qui t’a servi à empoisoner mon chat.

267- Il plongea sa main dans la poche béante, et il en tira un papier froissé.

268- Ah ! diable ! elle est déchirée à peu près au milieu, dans le sens de la longueur.

269- D’expédier dans l’autre monde la pauvre fille qui est couchée à cette heure sur une dalle de la Morgue.

270- Que veux-tu ? Je ne peux pas passer mes soirées dans les salons du faubourg Saint-Germain.

271- Mais si tu conaissais ce brave Piédouche, tu comprendrais que je me plaise dans sa société.

272- C’est vous qui étiez en face de moi, hier soir, dans l’omnibus de la Halle aux vins.

273- Et cependant, elle n’était plus dans l’omnibus quand on s’était aperçu que la jeune fille était morte.

274- Des parents, je pense bien qu’elle n’en avait pas… mais j’ai dans l’idée que ce n’était pas une ouvrière.

275- Votre nom est dans toutes les bouches et dans tous les journaux.

276- Ça devrait être défendu de sortir dans ces accoutrements-là.

277- La taille était la même, la carrure aussi, et une certaine brusquerie dans les mouvements.

278- Il est, dites-vous, expert dans son métier ? interrogea l’artiste.

279- Mais… il faudrait aller tous les jours dans votre atelier.

280- C’était l’entracte, et dans la salle bien des lorgnettes furent braquées sur Mlle Marguerite.

281- J’ai dans l’idée que la particulière nous a joué un tour, et qu’il n’y a persone dans la boîte.

282- Ils ontentré dans ma roulante d’un côté et ils en ont sorti de l’autre.

283- Mais je suis bien sûr maintenant que l’homme et la femme étaient dans l’omnibus, hier soir.

284- Le boulevard Rochechouart est par excellence le quartier des estaminets borgnes que, dans la langue parisiene, on appelle des caboulots.

285- L’ami Binos était de ceux-là, et il avait depuis longtemps pris ses habitudes dans un de ces jolis endroits.

286- Discret avec cela, au point de ne jamais raconter ce qu’il faisait, ni ce qu’il avait fait dans sa jeunesse.

287- Son absence inexpliquée ne pouvait que confirmer Binos dans son opinion.

288- Mais je ne tiens pas à boire dans le voisinage du père Pigache.

289- Et pourtant, je suis sûr que cette pauvre fille a été assassinée dans l’omnibus.

290- Elle est arrivée depuis un mois… elle, c’est évidemment la petite qu’on a lardée dans l’omnibus.

291- Mais, pour l’épingle, je pourrai, si vous le désirez, savoir dans quel poison elle a été trempée.

292- Je me figure que vous avez travaillé autrefois dans cette partie-là.

293- Donc, elle devait demeurer dans les parages de la place Pigalle.

294- Les demoiselles sages ne circulent pas seules à minuit dans les omnibus.

295- Piédouche, mon vieux, entre nous c’est à la vie et à la mort, s’écria Binos dans un accès d’enthousiasme.

296- Il finit par sentir à gauche une solution de continuité dans la muraille, et une voix lui cria :

297- Il la poussa, et il entra dans une loge qui n’était pas beaucoup mieux éclairée.

298- Mais Binos ne restait jamais longtemps dans l’embarras.

299- Il y a cinquante ans que je me regarde dans les glaces.

300- C’est donc toi qui l’a débauchée, vilain crapaud ? Je m’en doutais, que la nigaude avait doné dans les rapins.

301- J’ai pensé qu’elle devait demeurer dans ce quartier-ci, et qu’elle n’était pas dans ses meubles.

302- Et je me suis mis dans la tête de visiter tous les garnis.

303- Vous-même, vous ne voudriez pas qu’on jetât votre locataire dans le même trou que les morts qu’on dissèque à l’amphithéâtre.

304- On l’a trouvée morte dans l’omnibus à la station de la place Pigalle.

305- Ici, non ; mais elle sortait tous les soirs, et quelquefois aussi dans le jour.

306- La clef ! On l’a trouvée dans sa poche avec un porte-monaie qui ne contenait que des sous.

307- Il prit congé de Sophie Cornu, et il se précipita dans la rue.

308- Les papiers, les hardes, tout est dans la malle.

309- Ces gens-là ne donent pas dans les imaginations, et vous n’avez rien de positif à lui apprendre.

310- À vos camarades, parbleu ! Vous en avez dans tous les ateliers du quartier.

311- Je lis dans vos yeux que vous en avez parlé à quelqu’un.

312- Aussi M Paulet vivait-il depuis trois jours dans les alternatives d’abattement et d’espérance qui lui semblaient bien pénibles.

313- Au commencement de cet hiver, cette Bianca chantait dans les chœurs au théâtre de la Scala, à Milan.

314- Il me suffira de compulser les registres des actes de l’état civil, dans toutes les mairies de Paris.

315- Et il me paraît qu’avec vous il faut prendre garde aux expressions qu’on emploie dans la conversation.

316- La persone qui m’a demandé votre adresse n’a rien à voir dans tout cela, dit M Paulet.

317- Vous étiez avec lui, l’autre soir, dans une loge au théâtre de la Porte-Saint-Martin.

318- Mais on me l’a montré, et je le rencontre souvent dans la rue ou au spectacle.

319- Oh ! je ne vous demande pas d’aller dans le monde.

320- Je voudrais conaître mon mari à fond… entrer dans sa vie.

321- Eh bien ! si j’allais poser dans son atelier, je saurais bien ce qui s’y passe.

322- Mais je suppose que dans l’atelier de Paul Freneuse il ne se passe rien que de très convenable.

323- D’abord, il pourrait ne pas nous ouvrir, et il serait dans son droit, car nous ne l’avons pas prévenu.

324- Et vous n’avez pas mis les pieds dans la rue depuis trois jours.

325- Binos, qui passait sa vie à flâner dans l’atelier, en fumant d’interminables pipes, Binos était devenu invisible.

326- Il ne monte jamais dans

Laisser un commentaire